Res Publica Romana
1 à 6 joueurs
Nombre de joueurs
14 à 99 ans
Âge
240 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Une expérience ludique inégalée...

10,0

Grand jeux. Vraiment. Je n'ai qu'une seule partie à mon actif, elle a durée 16 heures (pas sur qu'on aurait pu la faire nettement plus courte...) avec la moitié des joueurs connaissant bien le jeux.

On a eu la grande chance de la jouer role playing, c'était tout simplement incroyable, je me serais cru au senat... Voir mon voisin tenter de nous convaincre à voter pour des lois agraires, tous les joueurs autour de la table s'enflamer lors d'une attaque ennemie... wouaw... Je pense que ca restera une de mes expériences ludiques les plus fortes.

Un plus, l'authenticité historique a été conservée, avec la chronologie, tout ca, les noms des différents sénateurs, autant ce n'est pas le genre d'éléments primordiaux pour moi, autant ca m'a fait plaisir!

Maintenant, attention, règles difficiles. Très difficiles même. Je suis pas sur d'avoir déja joué à un jeux aussi compliqué. Mais il en vaut la peine! Je suis pas convaincu non plus qu'il soit possible de découvrir le jeux tout seul... Rien n'est impossible, mais c'est vraiment pas évident!

Petit bémol (cela ne m'a pas dérangé plus que ca) importance du dé. Alors au bout de 10 heures de jeux, quand vous essaierez de passer dictateur, ça peut se jouer sur un coup de dé! C'est peut etre son défaut majeur, pour un jeux de cette envergure, je ne pense pas que les grands stratèges pourront s'épanouir...

Ce n'est pas un jeux que vous sortirez souvent (si je le ressors dans les 10 prochaines années, je suis content!!!), il s'organise longtemps à l'avance (réunir des joueurs motivés (5 ou 6 minimum) pret à y investir une bonne partie de week-end)

Je lui mets 5/5, mais c'est impulsif, c'est un coup de coeur, une expérience qui restera pour moi inoubliable. Le jeux est clairement lourd, peu jouable, difficile à appréhender... Un jeux d'un autre temps, mais ce serait une erreur de ne pas s'y arreter!

Commentaires

Default