Une épopée héroïque

Un jeu figurant environ soixante-dix siècles de civilisations, déjà, ça fait rêver. Pour beaucoup, l'ensemble des versions proposées par Sid Meier depuis près de vingt ans est une forme d'aboutissement.

Le défi de cette adaptation était de réduire en durée et en complexité la version PC sans en perdre l'intérêt.

Et bien, faisons court: mission accomplie.
- la durée respecte parfaitement ce qui paraît humainement raisonnable pour que la plaisir l'emporte encore sur la lassitude (2h30/4 heures avec un peu d'expérience).
- on ne perd pas les spécificités fondamentales du modèle (carte géographique, arbre technologique, améliorations de villes, merveilles, personnages illustres, combats, etc.).
- les partis-pris de simplifications sont très intelligents et vont dans le sens d'une très bonne jouabilité. Exemples: pas de lourdeur dans les déplacements, pas de micro-management pénible et endormant, très bonne lisibilité du plateau car le nombre de figurines est réduit au maximum.
- le système de combats est simple et efficace.
- les quatre chemins qui mènent à la victoire paraissent équilibrés. Des systèmes de rééquilibrages bien foutus et pas trop artificiels font que les joueurs peuvent pendant très longtemps prétendre accéder à la victoire. Le gros must est qu'on semble pouvoir même réviser ses plans assez tard dans une partie et basculer d'une condition de victoire à une autre.

On ne peut être qu"ébahi par la qualité du boulot abattu par l'équipe de c(re)création de ce titre.

La seule toute petite ombre sur ce panorama idyllique est l'absence de petits compteurs personnels pour les ressources de production et de commerce. Nul doute qu'un passionné les proposera rapidement, permettant ainsi d'éviter à chaque tour les comptages lassant et sources d'erreurs.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default