Une démarche artistique ?

10,0

Je n'ai découvert ce « vieux » Friedmann Friese de 2002 que récemment (en 2013), mais il n'a fait que conforter tout le bien que je pense de son auteur. En fait, plus j'y pense, plus je suis persuadé que Friedmann Friese est l'un des rares auteurs à créer des jeux avec une véritable démarche artistique : tout en restant dans le cadre sempiternel du jeu à l'allemande, ses créations sont toujours d'une originalité folle, jamais vue ailleurs, avec une véritable « patte ». J'exagère à peine en écrivant que Friese est sans doute le Salvador Dalí du jeu de société, autant par ses créations que par l'image qu'il s'est construite (ses fameuses fixations sur la couleur verte et la lettre F).

Sur une mécanique de pick & delivery et d'offre/demande d'apparence très classique, Friese balance tous ses gimmicks comme rarement : des F partout (les noms de chacun des 32 personnages, ainsi que des cinq denrées du jeu − en allemand − commencent par F), une boite verte reconnaissable entre mille grâce aux dessins foutraques à ligne claire de son acolyte de toujours Maura Kalusky, un thème improbable que seule la lettre F semble lier avec deux autres jeux (avec Finstere Flure et Fürchterliche Feinde, ils forment « officiellement » la trilogie de la Fée Fabula…)

La mécanique est très solide : aucun hasard ou presque, des règles simples, une mise en place différente à chaque partie, juste ce qu'il faut d'interaction, une grande fluidité si les joueurs respectent le rythme du jeu. En fait, toute la magie est là : le thème et les illustrations contribuent à distiller une ambiance détendue, qui incitent les joueurs à ne pas trop se prendre au sérieux et profiter simplement du jeu sans (trop) se laisser tenter par l'AP toujours possible avec ce genre de mécanismes.

Et puis, il y a cette fameuse possibilité, unique, de relier plusieurs versions du jeu pour jouer de 6 à 15 joueurs. S'il semble qu'il s'agit là du principal objectif du jeu, il est intéressant de constater que ça ne rend pas le jeu à deux ou trois joueurs moins intéressant (juste moins interactif, peut-être).

Commentaires

Default