Une année difficile mais gratifiante

8,8
Introuvable pendant longtemps l'Année du dragon est revenu dans les boutiques grâce à une édition "10 ans" qui inclut quelques tuiles extensions (intéressantes mais le jeu de base se suffit à lui-même).

A noter que l'éditeur repropose exactement le même matériel et les mêmes graphismes qu'en 2007. Certes je suis le premier à déplorer la surenchère matérielle actuelle et je n'espérais ni figurine ni application numérique mais un rafraichissement, à l'image de ce que fait l'éditeur Super Meeple avec des jeux comme Tikal, aurait été apprécié et sans doute commercialement intéressant.
Car devant l'avalanche de nouveautés je crains qu'il soit difficile de proposer l'Année du dragon qui semble poussiéreux et vieillot.
La réédition aura au moins eu le mérite de tuer la spéculation ridicule qui commençait à naitre autour du jeu.

C'est un excellent jeu, dans son genre : frustrant, violent, très compétitif.
A chacun des 12 tours de jeu vous essayez de limiter la casse, d'empêcher le délabrement de vos palais, de récupérer un minimum de nourriture et d'argent. Mais la concurrence est féroce. Si le jeu est très bon à 3, il est excellent à 4 et franchement impitoyable à 5.
Ici aucun espoir de construire un moteur qui vous garantira une fin de partie sereine, pas de stratégie gagnante garantie (à noter qu'une petite modification de règle qui fixe le prix du "grand privilège" à 7 yuans au lieu de 6 limite cette ouverture autrefois prisée des joueurs expérimentés).
Pour aimer ce jeu il faut aimer la tension et la frustration. Si Agricola vous semble déjà trop "dur", l"Année du dragon n'est pas pour vous.

Les parties font environ une heure. Les règles sont claires et facilement assimilables même s'il faudra sans doute une partie aux nouveaux joueurs pour comprendre l'importance quasi vitale de la piste de priorité, qui ne rapporte rien mais permet de jouer en premier.
Loin des jeux boursouflés actuels ce jeu est épuré et fluide. C'est évidemment au détriment du thème qui est cohérent avec la mécanique mais peu soutenu par le matériel.
Pour avoir joué à la plupart des dernières créations de l'auteur, S Feld, comme Delphes, Merlin ou Aquasphere, je préfère de loin l'Année du dragon.

Je vous conseille de l'essayer (vous devriez bientôt le trouver soldé), tout en étant conscient qu'il est possible que vous le détestiez tant il propose des sensations fortes que je trouve agréables et stimulantes mais que l'on peut trouver désagréables et trop frustrantes.

Commentaires

Default