Ce jeu est sorti le 14 nov. 2012, et a été ajouté en base le 14 nov. 2012 par Docteur Mops

édition 2012
Par Andreas Schmidt
Illustré par Bernd Wagenfeld et Pohl & Rick
Édité par Filosofia
Distribué par Asmodee

Standalone

Un voyage ... tendu.

Avant toute chose, les autres commentaires ne sont pas vraiment fidèles au jeu. Ce n'est pas un jeu de l'oie, même si il y a effectivement un trajet avec un début et une fin. Ce n'est pas un jeu simpliste fait à la va-vite, mais le fait d'avoir voulu capitaliser sur le film a dû accélérer la sortie d'un jeu qui aurait bien mérité encore une bonne phase de test. Enfin c'est un jeu de coop à la mécanique intéressante, mais bien trop punitif pour espérer en venir à bout.

Pour mieux comprendre, voici un détail de ce qui cloche :

_Le jeu a une mécanique simpliste, et pourtant la règle est tellement touffue que ça en devient rapidement incompréhensible. C'est comme si la règle du jeu de l'oie faisait 4 pages. Il y a tout un tas d'explications utiles pour débrouiller des cas particuliers mais rien ne les sépare des explications les plus générales. Personne pour nous faire de résumer, les gens ont voulu faire leur première partie sans trop attendre. C'est donc après une longue première partie à jouer avec des règles un poil fausses qu'un ami s'est décidé à reprendre les règles dans le détail. On en arrive à presque 30 minutes de lecture attentives des règles sur la soirée, pour deux parties. Et en plus, certains points restent toujours sans réponse, comme savoir si on peut ou non combattre à plusieurs un même monstre, si on doit repiocher une carte après avoir révélé un danger, est-ce qu'on doit mettre toutes les cartes jouées dans la même défausse pour la remélanger ensuite ou faut-il les séparer, etc. Quelque chose est à revoir.

_Concernant la mécanique, il y a un très fort impact de la chance : le tirage des cartes conditionne directement la capacité à progresser ou non, sachant qu'il faut battre les monstres avec le nombre de points exact et qu'en cas d'échec, vous reculez d'autant. On pioche deux cartes à la fin de chaque tour en fonction de où notre nain se trouve. C'est sur ce dernier point que le jeu peut trouver son intérêt : la pioche par défaut (celle de la comté) contient beaucoup de dangers et malus divers, mais si vous arrêtez vos nains aux bons endroits du plateau (deux espaces de trois cases chacun) vous pouvez piocher des cartes surpuissantes dans une pioche sans malus. On a donc tout intérêt à s'y arrêter au plus vite. Problème : pour passer le premier obstacle (les trolls) il faut le faire sans aucun bonus, le tout étant soumis au bon vouloir de la pioche de base. Même en rushant de l'autre côté, ça peut réellement prendre longtemps à faire, et du temps, on n'en a pas : dans la pioche de base, il y a deux ou trois cartes "danger", qu'on trouve également dans les pioches "aventure", qui font avancer le pion orque. Ce pion avance sur une piste de 12 cases, avec trois cases ayant pour effet d'emprisonner le premier pion du tracé. Ce qui veut dire que sur une pioche d'environ 80 cartes max, vous n'avez le droit qu'à entre deux et trois renouvellement de pioche. A 4 joueurs, à raison de 8 cartes minimum piochées par tour (obligatoire) et en tenant compte des autres dangers cachés dans les autres pioches, ça vous laisse entre 20 et 30 tours de jeu pour finir la partie. Sur un plateau de 54 cases, à raison d'un mouvement de 6 maximum de base avec des retours en arrière très fréquents, des pions capturés très difficiles à libérer et une foule de cartes aux effets plus ou moins dévastateurs selon le moment où on les pioche, attendez-vous à perdre avant d'avoir pu traverser la moitié du plateau avec vos nains.

_Ce qui ne veut pas pour autant dire que le jeu soit fondamentalement pourri. Il nécessite de gros aménagements de règles. Par exemple, cette règle qui impose qu'après avoir pioché vos deux cartes en fin de tour, vous deviez réduire votre main à 6 cartes ! Balayez-là ! Dans un jeu où c'est justement le nombre de cartes qui détermine le temps imparti, vous n'avez pas le loisir de balancer des cartes parce que le jeu ne vous laisse pas les utiliser autrement.

Car en dehors de ça, ça reste un jeu minimaliste mais au principe assez prometteur qui colle au thème et peut permettre un bon jeu coopératif. Le matériel est assez sympa bien que figuratif, la déco assez soignée, même si le prix neuf est bien trop élevé pour le résultat sur la table. A réessayer à l'occasion.

 Les plus
 Les moins

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default