Les Voyages de Marco Polo
Ce jeu est sorti le 12 juin 2015, et a été ajouté en base le 24 mars 2015 par Filosofia

édition 2015
Par Simone Luciani et Daniele Tascini
Illustré par Dennis Lohausen
Édité par Filosofia
Distribué par Asmodee et Filosofia

Standalone 1 extension 3 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Un très bon jeu.

J'ai dû faire 13 ou 14 parties à ce jeu avant de tout comprendre.
Au début je faisais partie de ceux qui croyaient qu'une stratégie complétement basée sur les contrats était plus que suffisant pour l'emporter. En effet, cela n'est pas du tout le cas. Les voyages il faut les faire, et non seulement pour compléter ses cartes objectifs mais pour pouvoir profiter des bonus des différentes villes.
Oui, parce que dans ce jeu le joueur qui gagne sera celui qui aura su profiter le plus des différents bonus. La sélection du personnage au début est critique, votre stratégie doit commencer par une lecture de la carte (où sont les petites villes qui vous donnent un revenu constant ? y a-t-il des villes qui pourraient m'aider à voyager plus rapidement et en payant moins chère ?), puis la sélection du personnage en fonction de l'idée que vous vous êtes fait de la carte et finalement vous allez choisir les objectif et c'est à vous d'en choisir 2 qui seront cohérents avec votre stratégie de départ.

Maintenant, avec au moins 14 parties à mon actif (plus 4 ou 5 sur Yucata mais je les compte même pas), je peux vous rassurer : j'ai gagné des parties en faisant que 1 ou 2 contrats mais en plaçant les 11 comptoirs et en complétant mes objectifs, j'ai gagné des parties en faisant un maximum de contrat mais sans arriver à Beijing et en complétant qu'une petite partie de mes objectifs (genre 1 ou 2 villes et parfois dans 2 cartes différentes) et j'en ai gagné en faisant un mixte contrats/voyage selon ce que mes adversaires me laissaient disponible.

C'est un jeu énorme et j'avoue que les premières parties vont peut-être être frustrants mais il ne faut pas s'arrêter puisqu'il y a bien plus de ce que l'oeil en voit.

(N'étant pas français je m'excuse si cette review contient des fautes d’orthographes, j'espère que mon point de vue soit quand-même clair !)

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default