Ceylan

Aucune catégorie
Par Suzanne Zinsli et Chris Zinsli
Illustré par Laura Bevon
Édité par Funnyfox
2 à 4
Joueurs
10 ans et +
Âge
45 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Un thème un peu plaqué pour un "ok game" tout de même agréable

6,0
Ceylan vous offre l’opportunité de cultiver du thé au Sri Lanka (planter, récolter et vendre). Derrière ce thème plutôt original se cache un jeu agréable, mais qui ne l'est pas tant (original). Ceylan mélange majorité et optimisation d’actions dans un jeu finalement plutôt abstrait. Le thème du thé est bien présent dans les illustrations et les pions, mais dans les mécaniques, on aurait pu produire n’importe quelle ressource (la version plantation de banane ou élevage d’escargot pourrait facilement être réalisée en touchant peu de choses). Les amateurs de thé seront peut être déçus de ce coté un peu plaqué du thème.

Mais Ceylan a tout de même des qualités. Tout d’abord le matériel est de très bonne facture et les illustrations sont réussies à défaut d’avoir une forte personnalité. Le jeu est simple et dynamique. Il se positionne en jeu euro familial dont les règles sont assez rapidement expliquées (10 minutes). De plus les parties sont d’une durée très raisonnable (1h à 4) et dynamiques. Pour ce dernier point, le jeu utilise un système d’actions secondaires offertes aux adversaires (mécanique de "follow") : lorsqu’un joueur choisit une action, il en offre une aux autres joueurs (qui joue donc aussi pendant son tour). Cela induit un jeu où l’on a l’impression de ne jamais attendre. De plus le nombre limitée d’actions possibles (se déplacer, cultiver, cultiver, vendre) et de ressources à gérer, évite les longues phases de réflexion. Le jeu est tout de même tactique, mais il y a aussi une part (non négligeable) de hasard. On dispose de cartes indiquant les actions que l’on peut faire et l’on peut se retrouver facilement sans pouvoir faire l’action qui serait vraiment utile, ou avec celles qui offrent trop d’opportunités aux autres joueurs. Cependant, cette présence du hasard n’est pour moi pas un réel problème pour cette gamme de jeu qui se veut plutôt familial. Après, cette simplicité pourrait nuire à la rejouabilité ; je n'ai pas fait assez de partie, mais je me demande s'il y a tant de stratégies possibles. Après, peut être que les interactions entre joueurs suffisent à apporter de la variété (à vérifier).

Au final, Ceylan est un jeu agréable et bien édité. Il répond certainement à une demande. Cependant, il ne correspond pas réellement à mes goûts, en raison d’un thème trop plaqué et d’un manque certain d’originalité qui aurait pu le sortir de la masse des jeux. Un « ok game » mais qui peut tout de même faire la job pour le bon public.

Commentaires

Default