Ce jeu est sorti le 3 sept. 2002, et a été ajouté en base le 3 sept. 2002 par 20.100

édition 1989
Par Duccio Vitale et Philippe Mouchebeuf
Édité par Eurogames

Standalone 4 éditions

Un Risk-like au dessus de la moyenne.

Bon, disons le tout net, les Risk-like, j'aime pas (ou plus, en tous cas). C'est long, les mécanismes sont généralement sans grand intérêt (tout se joue à la diplomatie), et les stratégies vite stéréotypées : dans les plus pénibles, on peut citer le syndrome de la « tortue », où un ou plusieurs joueurs se retranchent jusqu'à atteindre le niveau maximal de développement, ou du pit-bull, le joueur qui te promet ta perte contre vents et marées si tu as le malheur de lever un sourcil trop agressif. Reste que je rêve chaque jour d'un Risk-like où la stratégie pure aurait plus d'impact que la diplomatie. Des jeux comme Antike, Imperial ou Struggle of Empires sont de ceux là, et ils y parviennent soit en encadrant la diplomatie via un système de majorité (Imperial), d'enchères (Struggle), ou en proposant autre chose que la conquête pure (Antike et sa course au développement). Fief 2 passe près d'être un de ces jeux, et reste l'un de ceux auxquels j'ai le plus joué dans les années 1990 : le jeu innovait à l'époque en cadrant la diplomatie via un système de cartes qui dynamisait beaucoup les choses, un peu comme Junta, mais à l'envers (dans ce dernier, les cartes sont le centre du jeu et le plateau annexe).

Assassinats et mariages se combinent efficacement pour rendre la diplomatie bien plus propice aux retournements de situation. En particulier, le jeu propose une « victoire en couple » particulièrement rare dans les jeux de ce genre (on peut citer Dune, et je crois bien que c'est tout).

Malheureusement, la phase de développement et combat, simple, vire trop souvent au simpliste : achat d'un maximum de moyens de revenus (moulins et pressoirs) au début, et des piles de pions qui jouent les rouleaux compresseurs à la fin… Et le pire c'est que tout se joue surtout lors du tirage de l'ordre du tour en début de partie. Le premier joueur aura le meilleur territoire, aura accès aux ressources les plus rentables...

Un bon point à noter : pour un Risk-like, Fief 2 reste relativement court (3-4h), même à cinq ou six joueurs, donc ça reste jouable en une soirée.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default