Un rail de coke pour ma loco!

9,8

De la pose d'ouvrier assez classique sur un plateau commun, des actions parfois très couteuses, et ensuite chacun se développe sur son plateau individuel, avec de multiples façon de scorer, et on ne peut pas scorer partou!. On construit des voies ferrées de qualité variable, ce qui est plutôt original, et on marque des points en fonction de la distance que l'on peut parcourir sur ces rails en fonction de la locomotive que l'on y envoie.

Le trans-sibérien permet de débloquer les nouveaux rails et permet de marquer pas mal de points rapidement, surtout si l'on parvient à débloquer un bonus qui augment la valeur des points pour chaque type de rails, qu'on parvient en fin de partie à avoir les rails blancs de la meilleure qualité, et qu'on ait pu collecter quelques marqueurs X2 en cours de partie, cela peut faire des scoring dans le ou les 2 derniers tours à pas loins de 100 points. Dans tous les cas, les points marqués après chaque manche augmentent de façon exponentielle.

La ligne vers Sankt Petersburg permet de débloquer des bonus qui peuvent rapporter pas mal.

Et la ligne vers Kiev permet de gagner pas mal de points à chaque tour, jusqu'à 40 assez rapidement aveec un bonus.

Et enfin l'industrialisation, qui apporte des bonus intéressants en fonction des usines choisies (verso des locomotives), voire beaucoup de points...

Rejouabilité exceptionnelle avec différents bonus, cartes bonus, conducteurs, ... un must have pour les amateurs de pose d'ouvriers parce que même s'il est assez classique, il apporte pas mal de choses nouvelles dans le genre.

Une stratégie OP: deux ou trois usines numéro 1 (qu'on oublie trop souvent), rush sur les conducteurs, un deuxième marqueur violet, et pas besoin de construire de rails…on finit très loin devant normalement.

Commentaires

Default