Par Keith Matejka
Illustré par John Ariosa
Édité par Thunderworks Games
1 à 5 joueurs
Nombre de joueurs
10 ans et +
Âge
60 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Un plus qui crée un moins ...

5,9
Voilà une extension à la boite bien remplie. A tel point qu'on pense avoir ici un stand alone.
Et en fait, non, nous sommes bien loin de ça ...

On double le nombre de plateaux personnels et on ajoute quelques cartes des types existants déjà histoire d'ajouter de la variété aux parties (mais pas trop). Pas beaucoup au niveau des cartes du marché alors que c'est là qu'il en aurait fallu le plus pour vraiment éviter que le jeu ne tourne pas trop vite en boucle.et se sont principalement des cartes qui jouent avec la nouveauté principale de l'extension.

Les dés transparents sont sympas, mais se noient dans le décor (donc, ni un plus ni un moins, si ce n'est de rendre encore moins viable la tactique de marquer des PV en ayant que des carac faibles et les cartes qui vont avec).

Et donc, restent nos fameux minions à aller taper et le boss de fin.
Oui, c'est sympa, oui, ça ajoute un peu à la thématique mais :

1) Alors qu'avec le jeu de base on devait gérer notre argent et on en manquait parfois, on va maintenant en avoir de trop, ce qui retire une des rares difficultés, une petite pression / gestion indispensable là où le reste du jeu se laissait bien trop porté. Maintenant, les choix sont sans saveur et le jeu quasi en roue libre.

2) Si c'est juste pour la thématique, alors autant partir sur Sanctum, qui en propose une bien plus évidente et qui est plus ludique, plus intéressant car les choix sont moins évidents. Même complexité également, même "genre" de jeu : Finalement, autant ne pas conserver Roll Player et partir sur Sanctum.

3) Attaquer les minions donne donc plus d'argent, mais en plus fait qu'on achètera bien moins de cartes au marché, minimisant les combos et les façons de scorer, ce qui appauvrit le jeu selon moi.

Bref, le jeu de base manquait de profondeur et de variabilité des parties. L'extension en apporte très légèrement mais retire une saveur au jeu qui fait que Sanctum (ou même Sagrada, avec extension) propose un jeu plus riche de compromis et plus ludique.

Un bon jeu, une extension dispensable. Des jeux plus ou moins proches lui étant supérieurs : votre aventure s'achève ici...

Commentaires

Default