Le Havre
Ce jeu est sorti le 26 mai 2009, et a été ajouté en base le 18 mai 2009 par Monsieur Phal

édition 2009
Par Uwe Rosenberg
Illustré par Klemens Franz
Édité par Ystari Games
Distribué par Millennium

Standalone 1 extension 3 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Un petit frère qui arrive à bon port

Le Havre, c'est avant tout le petit frère d'Agricola, et ça se voit.
Il y a des airs de famille assez évidents :
- dans le tour de jeu (je ramasse un lot de ressources ou je déclenche une action),
- dans le fait de bloquer les autres avec son pion (tiens, un disque en bois),
- dans la tension permanente liée au fait qu'il faut fournir de la nourriture régulièrement,
- et enfin dans la phase de "récolte" (tiens, deux bœufs donnent un bœuf).

Un certain manque d'originalité dans les mécanismes principaux donc, et de plus le tout fait pour le coup assez artificiel.
Autant on comprend bien qu'il faut nourrir sa famille dans Agricola, autant là c'est un peu plus mystérieux. Et il faudra m'expliquer en quoi le fait de posséder un bateau dispense de fournir de la nourriture (a priori ce sont des bateaux de commerce et non pas de pêche).

Bref, il faudrait vraiment faire un mauvais procès pour s'arrêter à ça et au côté froid du thème, tant le reste de la copie est excellent:
- des stratégies et des parties variées grâce aux bâtiments spéciaux,
- contrairement à Agricola, on est pas dépendant de sa main. Tout le monde est sur un pied d'égalité puisque les bâtiments à construire et acheter sont les mêmes pour tous,
- tout est là encore, malgré le nombre de cartes et de possibilités, fort bien équilibré
- une profondeur dans gestion des différentes ressources, avec notamment la bonne idée de l'énergie. Allergiques au palanquées de jetons et aux transformations multiples s'abstenir.

On peut regretter la durée un peu longue et le fait que seuls des sachets sont fournis, ce qui, en l'absence d'une solution maison, rend la mise en place et le débarrassage assez pénibles. Un éditeur finira-t-il par fournir un rangement pratique pour ces jeux à moult jetons... ?
Par ailleurs, les plateaux sont bien minces, ce qui fait un peu cheap.

Ces minis-détails négatifs ne doivent en rien masquer la conclusion principale : on a là un hit incontournable, même au dessus de son aîné en terme de gestion pure.
Et ce n'est pas un mince compliment.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default