Un paysage sans relief parsemé de nombreux oasis !

sur Yspahan
8,0

Yspahan est un jeu agréable par bien des aspects.
Les mécanismes se veulent originaux sur la forme et le matériel est agréable même si je trouve le graphisme assez banal. Les règles sont faciles à apprendre, le rythme est rapide et les parties sont courtes. Des caractéristiques devenues courantes certes mais qui sont toujours plaisantes à rencontrer dans un jeu.
Le jeu peut être qualifié de familial mais dans le bon sens du terme. Le rythme est fluide et dynamique.
Les multiples lancés de dés peuvent faire croire au début qu’on se trouve en présence d’un jeu de hasard pur. Il y a pourtant des choix tactiques à faire et il faut faire preuve d’opportunisme et de discernement pour espérer figurer en bonne place sur le marqueur de score. Yspahan est loin d’être un jeu stupide…

Je ne ferai pas cependant comme certains une critique exagérément élogieuse pour Yspahan. Difficile d’en expliquer les raisons exactes…Le jeu me paraît un peu trop formaté, un peu trop classique ou encore un peu trop stéréotypé pour susciter un enthousiasme démesuré. Ce ne sont pas les dés qui me gênent. Au contraire, on éprouve finalement un certain plaisir non dissimulé à jeter cette brouette de dés en espérant que le sort nous soit favorable. Les choix sont nombreux mais semblent néanmoins un peu trop forcés ou évidents pour être excitants sur le long terme. Dans la plupart des cas , soyons honnête, le choix se porte presque toujours sur l’endroit où il y a le plus de dés ! Après le plaisir éprouvé lors des premières parties, le soufflet ne risque-t-il pas de redescendre brusquement ?

J’avais été enchanté par la sortie de Caylus et aussi par celle de Mykérinos dans un autre genre. Je n’en dirais pas autant de Yspahan même si je lui reconnais des qualités dignes de le classer parmi les meilleurs jeux familiaux. Cependant dans la catégorie «jeu réunissant joueurs occasionnels et joueurs passionnés » d’autres créations me semblent plus motivantes ou plus amusantes tout simplement.

Commentaires

Default