Ce jeu est sorti le 25 févr. 2009, et a été ajouté en base le 25 févr. 2009 par 20.100

édition 2009
Par Wolfgang Kramer et Michael Kiesling
Illustré par Eckard Freytag
Édité par Amigo SPIEL + FREIZEIT GMBH
Distribué par Gigamic

Standalone

Un nom imprononçable mais une jolie petite mécanique

La mécanique de Einauge est relativement classique dans le fond : on a des cartes de couleurs qui rapportent des ressources (ducats, sabres et pierres précieuses), cartes qui sont achetées soit en ducats, soit en sabres. Sachant qu'il est intéressant de d'acheter des cartes d'une même couleur car leurs effets se cumulent. Le but étant d'être le joueur possédant le plus de pierres précieuses à la fin du jeu.

Le jeu est vraiment agréable et tourne vite. l'interaction est bien présente car il faut dans la mesure du possible empêcher les autres joueurs de faire de trop bonnes affaires. En outre, le hasard de la pioche est tempéré par le fait que toutes les cartes seront piochées et mises en vente à chaque partie. Ce qui fait que tout le monde a sa chance, même en prenant un "mauvais départ".

Mon seul reproche constituerait le décompte des points alambiqué avec un système de majorité un peu pénible. C'est une critique purement subjective car je dois avouer être un peu lassé de la sempiternelle "course aux points de victoire".

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default