Go

Go

Par Domaine public
Illustré par NC
2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs
6 ans et +
Âge
60 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Un monument comme ça c'est intimidant.

10,0

A la différence des échecs, jeu d'affrontement direct où la nature des pièces définira leur rôle dans un champ de bataille et auxquels je ne joue plus depuis un moment, le go est un jeu où la fonction des pierres, selon l'endroit où elles sont posées, sera déterminante. Potentiellement toutes se valent et c'est la forme qu'elles dessinent qui aura ou non plus de force, pour au final permettre au joueur de revendiquer le plus grand territoire. La dimension n'est plus le champ de bataille, c'est un monde, un monde peut être encerclé de montagnes où les coins sont plus faciles à isoler mais où la plaine est le théâtre de retournements sans fin.

Les règles sont ultra simples, un système de handicap prévoit même de compenser la différence de niveau entre joueurs, et les possibilités stratégqiues presque infinies.

De plus, s'il est très instructif de suivre une partie jouée par deux joueurs meilleurs que soi, celle de deux maîtres restera mystérieuse et incompréhensible jusqu'à ce qu'une pierre finale vienne donner un sens à tout cela. Jouer au go est une sorte d'art, ce qu'a très bien compris Kawabata dans son magnifique roman Le Maître ou le Tournoi de Go.

Et donc pour le petit joueur que je suis, qui aime bien poser des petits trains en plastoc ou bien fabriquer un petit bâtiment sur un plateau décoré contre un peu d'argent pour de rire, se retrouve soudain très humble devant le bois quadrillé du go-ban. Car on touche là à une des réalisations majeures de l'humanité, comme l'écriture, la chapelle Sixtine, Bach ou Apollo 11, on est pas là pour rigoler.

Cela peut avoir un effet paralysant. Je n'ose pas jouer au go en ligne, et pourtant il y a par exemple sur le serveur KGS des gens très patients et pédagogues prêts à faire découvrir leur passion, je n'ose pas rejoindre un club de go. Mais en cachette, avec ma copine, on ne délaisse jamais très longtemps le go-ban...

Commentaires

Default