Un modèle du genre !

10,0

Ce jeu est un véritable modèle de jeu à l'allemande : un thème disons... léger, mais une mécanique parfaitement huilée et incroyablement fluide.

Très simple à comprendre et à expliquer, Les palais de Carrara révèle sa profondeur au fil des parties. La gestion de la roue des ressources, plus maline qu'il n'y paraît au premier abord, exige un peu d'habitude pour ne pas laisser les meilleures briques à ses adversaires.

Autre aspect du jeu qui dévoile son côté retors assez rapidement : la fin de partie, qu'un joueur peut déclencher (s'il le souhaite) dès que certaines conditions sont remplies. Dès lors, une forme de course s'enclenche et on se surprend à surveiller où en sont les autres pour savoir si on peut jouer un tour de plus.

Tout ceci s'applique au jeu "de base", dont la profondeur est très largement renforcée dès qu'on passe au mode "avancé" : gestion de la roue des ressources encore plus fine, bâtiments plus chers qui donnent accès à des bonus, mais aussi différentes cartes objectifs/points de victoire qui assurent un renouvellement constant d'une partie sur l'autre. Tout cela sans aucun alourdissement du jeu, qui reste d'une simplicité enfantine (en apparence en tout cas).

Dernier point sur l'aspect visuel du jeu : en voyant les photos et les vidéos, je n'étais pas emballé, notamment pas la grosse roue blanche qui donne un côté "prototype"... mais en fin de compte, le plateau de jeu est magnifique et la roue blanche est en fait légèrement marbrée, pour un résultat du plus bel effet.

Bref, voici selon moi un petit bijou qui devrait sortir souvent et occuper une place de choix dans ma collection. Merci MM. Kramer et Kiesling ! :)

Commentaires

Default