Un livre d'histoire jouable.

10,0

Première partie: j'ai détesté. Trop de hasard! On à l'impression que tout se joue à la chance, que ça soit dans le tirage de carte ou dans les batailles.

Deuxième partie: j'ai adoré. Ca y est, j'ai compris. Toute la subtilité de ce jeu tient dans la manière dont le joueur va être capable d'utiliser le hasard à son avantage. Etre capable de ficher le camp d'une bataille qui tourne mal. Savoir utiliser au mieux les cartes qu'on a en main pour se déplacer au maximum. Toujours adapter sa stratégie, ne pas s'entêter à prévoir 5 coups à l'avance.

Depuis, j'ai du jouer au moins 20 parties, toujours avec le même plaisir. Ce qui est remarquable c'est le mélange de la très grande simplicité des règles (à peine 3 pages en enlevant les dessins!), de la réelle profondeur stratégique et de l'immersion très bien rendue du jeu.

1775 Rebellion réussi une prouesse rare: faire ressentir l'esprit d'une époque, en l'occurrence d'une guerre civile. Pas de front, votre ennemi est votre voisin. Des batailles qui tiennent plus de l'escarmouche et de la guérilla que de la bataille rangée. Impossible d'anéantir l'ennemi en une grosse bataille, il faudra systématiquement le poursuivre, quitte à se prendre un revers de bâton. Et enfin les milices populaires versatiles, qui ont vite fait de ficher le camp d'un champ de bataille.

Dernier mérite de 1775 Rebellion: faire tomber le jeu d'histoire dans le domaine grand public. Jusque là les wargames étaient ternes, laids, avec des règles impossibles. Ici, on a un excellent jeu historique accessible même aux jeunes joueurs.

Revendez Risk et achetez 1775, vous ne perdrez pas au change.

Commentaires

Default