Modern Art
Ce jeu est sorti le 18 févr. 2002, et a été ajouté en base le 18 févr. 2002 par Krazey

édition 1992
Par Reiner Knizia
Édité par Hans im Glück et Mayfair Games

Standalone 4 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Un Knizia d'ambiance : combien pour ce Glitter ?

Une partie jouée.

J'avais envie depuis longtemps d'essayer ce jeu, après avoir vu une partie où des gens crient pour vendre leur marchandise.
Pas déçu. Un excellent jeu d'enchères. On sait que Knizia sait les faire, mais celui-là dépasse tout à mon avis. Tous types d'enchères sont disponibles (sauf l'enchère dégressive, comme à la criée).

Le matériel est efficace, sans être tape-à-l'oeil. Des jetons en carton dur pour l'argent, faciles à manipuler, des cartes-tableaux trés sympa, avec une illustration différente par carte, même si les "tableaux" se ressemblent. Des illustrations simples pour signifier quel type d'enchère doit suivre, et un plateau tout ce qu'il y a de fonctionnel.
On ne s'ennuie pas pour peu qu'on rentre dedans. Au moins deux joueurs, pour qu'ils puissent se répondre. Les autres vont avoir l'air de subir, ils doivent donc rentrer dedans aussi, au risque de s'ennuyer un peu (mais pas forcément :) ).

Je mets 5 parce que j'aime ce jeu. Je ne suis pas fort aux jeux d'enchères mais là, ça ne compte pas. Il faut rentrer dedans, un peu de tchatche, de "gueule" :) pour ne pas juste avoir un jeu où les gens achètent, passent et gagnent la partie. Pour une partie de 60 minutes prévues, avec initiation donc, on a joué pas loin de deux heures. Un plaisir immense, même à trois, ce que fut notre partie.
Un dernier commentaire : il faut rentrer dans la partie, et faire comme les vraies enchères. Pire, il ne faut pas hésiter à faire le commissaire priseur, pour pousser aux enchères. Pour la mise à prix, ou bien pour les enchères secrètes. Il faut parler, voire crier.
"Combien pour cette m... agnifique oeuvre ?" :))

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default