Pagamas!
3 à 6
Joueurs
10 ans et +
Âge
~
Temps de partie
20,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Un Junta "contemporain"

8,0

Le jeu reprend étape par étape la trame de Junta, c'est clair, à l'exception de la partie "pousse pion", si longue, mais si jouissive à Junta.
Globalement, le jeu est sympathique, mais un peu léger.

Le Thème

J'accroche personnellement moins au thème "pirate" qu'au thème très second dégré de la dictature militaire d'amérique centrale, avec toute la dérision que l'on peut trouver dans la mécanique, dans les cartes.

La mécanique du jeu

Elle copie complètement le déroulement de Junta. On y trouve les mêmes étapes dans le même ordre. La différence va se trouver dans les cartes en main : on ne peut en avoir que deux, ce qui fait qu'on a globalement moins de pouvoir sur le jeu, et que ce pouvoir arrivera au gré d'un coup de hasard. Ce n'est pas si différent à Junta, mais le fait de pouvoir stocker les cartes permet de préparer une stratégie à long terme cohérente. Pas dans Pagamas.

De même, le butin est réduit et ne permet pas la lattitude que l'on peut avoir à Junta : à Pagamas, il y aura forcément un joueur sans billet, souvent un seul.

L'assassinat ne permet pas d'aller dans le même lieu où l'on se trouve, ce qui est très facheux pour l'ile aux trésors : pas de possibilité de faire de "coup" en assassinant un joueur sur l'ile tout en mettant soi-même son trésor à l'abri. Plus qu'à Junta, l'Ile est un passage obligé à chaque tour quasiment. Ce qui rend le Second/Ministre de L'Intérieur moins puissant : s'il veut assassiner, il ne pourra pas mettre son trésor de côté.

Enfin, la partie tactique sur le plateau est une différence fondamentale. C'est ce qui rend Pagamas bien plus rapide que Junta. On aime, on n'aime pas. Ca fait de Pagamas un jeu que je dirais plus contemportain : axé sur l'ambiance, moins monster game qui nécessite 7 joueurs et 7 heures pour une partie.

L'ambiance

Curieusement, l'ambiance qu'on y trouve est très proche de celle de Junta. Alors si on est peu et qu'on a peu de temps, pourquoi pas.
Personnellement, je préfère quand même le grand frère, car l'ambiance d'un coup d'état où les unités s'affrontent, l'ambiance politique d'un coup à la chambre, l'ambiance des assassinats est plus fun, offre plus de variété dans les cartes et plus de stratégie.

Commentaires

Default