Megawatts
Ce jeu est sorti le 28 nov. 2008, et a été ajouté en base le 3 nov. 2008 par 20.100

édition 2008
Par Friedemann Friese
Illustré par Maura Kalusky
Édité par Filosofia
Distribué par Asmodée

Standalone 4 extensions 13 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Un jeu vraiment grisant

Principe :

Jeu par tour, comportant des phases (enchères puis de pose de pions). Chacun des joueurs joue successivement lors d'une phase. Puis on passe au tour suivant...

L'objectif final est d'être le 1er (ou le plus riche) à alimenter avec ses centrales un certain nombres de quartiers de villes. La concurrence est rude pour acquérir les "meilleures" centrales et les quartiers les moins chers à alimenter.

En court :

+ : thématique forte sur le monde de l'énergie et bien retranscrite dans la mécanique du jeu (1. investissement dans des centrales aux enchères; 2. achat des ressources; 3. Investissments dans les quartiers; 4. Par ici les pépètes pour pouvoir recommencer...).

+ : de 2 à 6 joueurs ! Et lors de parties, aucun joueur n'est laissé de côté jusque là fin du jeu et la victoire se joue jusqu'à la dernière enchère... (cette fameuse mécanique de "freiner" le 1er joueur et "aider" le dernier joueur)

+ : mise en place courte (<5 mn avec l'habitude)

+ : rejouabilité importante (hasard de la pioche des centrales et autres scénarii à la main des joueurs imaginatifs)

+ : règles finalement simples même si la lecture n'est pas la plus limpide (conseil : vous pouvez débuter à jouer directement en suivant la règle et la mise en place).

(+ : la couverture de l'édition de <2008 )

- : très peu de "-" pour moi, mais je fais état d'un temps de jeu, qui peut parfois être trop long si l'on a peu de temps pour jouer. (ne pas lire "c'est un jeu trop long" mais "compter ~20mn / joueur - moins si déjà joué").

- : le jeu nécessite de faire de simples additions et soustractions à chaque tour. Si certains veulent absolument calculer "TOUTES" les possibilités offertes pour choisir la meilleure voix, le jeu deviendra en effet long et froid (ce n'est jamais arrivé car j'ai choisi les joueurs à chaque fois). Heureusement, la phase d'enchère permet de limiter rapidement l'argent disponible, autrement dit de réduire le "champ de possibles"...

Plus de détails :

J'ai longtemps hésité pour acheter ce jeu. Mais aucun regret. (A ce jour, c'est mon préféré. Un réel plaisir à y jouer et le faire découvrir.)

Puis, ma fascination pour le graphisme original l'a emporté (oui, j'adore cette illustration un peu oldschool du scientifique qui tripote des boutons en blouse blanche) et je suis rentré dans une boutique me prendre la boîte.

1ère partie, avec des joueurs peu enclins à trop se triturer la tête. Je craignais que l'aspect trop calculatoire soit un frein au fun mais que nenni. Nous avons adoré le jeu pour une raison simple : la phase d'enchère constitue le climax du jeu, de laquelle découle tensions, rires et coups bas engendrés par la mochitude du caractère des homo-ludicus...

Car oui, nous rions souvent en jouant à ce jeu en famille/amis, en observant les regards sur la table pour pouvoir voler les positions, en jouant la comédie lors des enchères (à coup de "ah ouai elle est vachement bien cette centrale, tu devrais l'acheter" en faisant un sourire le moins faux possible), en discutant ardamment le bout de gras pour ne pas se faire voler les quartiers des villes qu'on souhaite acquérir, ou encore en faisant monter le cours des ressources des matières premières pour bloquer un joueur (parfois sans réelle justification sur le jeu, ah l'homo-ludicus embrouillus...).

J'ai fait des parties à 2,3 et 4,5 et 6 joueurs. Je distingue les 2 cas car : à moins de 3, c'est réellement la stratégie qui prime et le hasard est assez faible. A >4 joueurs, les enchères peuvent être plus ardues à maîtriser et il faut être plus opportuniste.

Je le conseille aux personnes qui aiment les interactions entre joueurs, les jeux à faible hasard, et la sensation de montée en puissance progressive. Plusieurs stratégies fonctionnent et d'autres sont à imaginer car les parties sont différentes à chaque fois !

En revanche, les susceptibles, les hermétiques absolus à quelques calculs de tête (ou sur un papier), j'espère que vous trouverez votre beurre ailleurs !

 Les plus
 Les moins

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default