Fury of Dracula

Aucune catégorie
2 à 5
Joueurs
~
Âge
180 min
Temps de partie
45,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Acheter chez CulturaBouton pour acheter sur Boutique Ludique

Un jeu vraiment excellent

2,0

Fury of Dracula a tout du jeu vraiment excellent.
Comme ça a été dit, il utilise la mécanique de Scotland Yard, c'est à dire un personnage, Dracula, qui circule caché sur une carte de l'Europe, et qui laisse des traces , qui doivent être découvertes par les chasseurs de vampire pour identifier sa position.
Excellente mécanique.
Mais cette mécanique est alliée à un thème porteur, la chasse au vampire, dans un univers proche du livre, le tout servi par un matériel de grande qualité graphique, des figurines bien faites et des illustrations de qualité historique.
Génial.

Seulement voilà, quand on joue, ca ne marche pas. Car tout repose sur le hasard le plus total. Autant jouer aux dés, au 421 ou aux petits chevaux.

Dracula se déplace dans la discrétion la plus totale qui lui est permise. A Scotland Yard, ce sont les apparitions périodiques qui permettent de concevoir une statégie pour le coincer.
Ici point. Les chasseurs doivent s'en remettre à la chance (ou non) qu'ils auront de croiser (par hasard) son chemin. A moins qu'ils tirent par chance (ou non) une carte leur permettant de savoir aussitôt sa position.
Quand ils croisent sa piste, ils auront pu peut être tomber sur des pièges aléatoirement tirés par Dracula, mais peut être auront-ils eu la chance (ou non) de tirer totalement au hasard les cartes matériels adaptées (ou non) pour l'éliminer.
Enfin, lors du combat, chaque combattant aura préparé ses attaques les plus secrètes, et le systéme de combat original non dit effectivement qu'en fonction de ce qu'a joué l'autre, les résultats seront diverses, et des plus.... aléatoires en fait. Car de toute manière, avant de porter son attaque, chacun lancera.... un dé, et celui avec le meilleur total l'emportera. Comprenez bien :
un chasseur de vampire avait réuni un arsenal puissant avec un fusil, de l'eau bénite, des croix, un pieu, il a l'initiative et en face, Dracula a.... un coup de griffe. Mais peu importe puisqu'au final, c'est le dé qui va déterminer qui gagne....
Même le Défi de Musclor, jeu profond, est moins aléatoire que cela.
Certes, il y a un système fin de modificateurs.... qu'on aura peut être eu la chance (ou non) d'activer si on a eu la chance (ou non) de le tirer.

J'aurais pu mettre un 2 à ce jeu car le matériel est beau, et que ca donne envie d'y jouer.
Mais je ne comprends vraiment pas qu'avec du matériel de cette qualité, un système éprouvé comme Scotland Yard et un thème aussi prometteur, on arrive à inventer un système qui repose sur le hasard de plus total.
Donc : "1".
En revanche, si vous aimez la Bonne paye....

Commentaires

Default