Ce jeu est sorti le 28 sept. 2012, et a été ajouté en base le 21 juin 2011 par Monsieur Phal

édition 2012
Par Christophe Boelinger
Illustré par Chris Quilliams, Ismaël et Vincent Boulanger
Édité par Ludically
Distribué par Asmodee

Standalone 2 extensions

Un jeu vivant.

Pour moi, Archipelago est une réussite totale.

Ce jeu est superbe, il y a une folle quantité de matériel mais tout est bien rangé dans le thermo, et permet de mettre en place le jeu en 1min chrono, ce qui est rare pour ce format de jeu.

Archipelago est modulable à foison, sur différents aspects.
On peut choisir des objectifs courts, moyens ou longs, ce qui permet de modifier la durée du jeu, et aussi / surtout d'initier des joueurs avec une partie courte, qui suffit pour assimiler l'ensemble des règles.
On peut également user des multiples variantes proposées dans la règle, qui peuvent modifier en profondeur le style de jeu. Une partie avec objectif visible de tous va entraîner une optimisation accrue. Pratique pour les allergiques au soupçon de hasard.

Mais c'est passé à côté du jeu, je pense. En effet, Archipelago est un jeu vivant. On négocie, on découvre des régions inconnues, on doit lutter ensemble contre les crises inattendues (ou pas). Et au milieu de tout ça, il faut essayer de deviner les objectifs des autres, tout en cachant le notre. On bluffe, réfléchit à terminer la partie rapidement si on est en avance au score (du moins si on le pense), ou la prolonger si possible pour rattraper le retard.

Chaque partie sera différente, entre les caractères des joueurs (paramètres très important dans ce jeu), l'archipel qui se forme au hasard, les cartes disponibles (superbes et très bien pensées!), les crises, les objectifs... Des parties VRAIMENT différentes.

Exigeant, je pense que ce jeu nécessite une certaine ouverture d'esprit pour l'apprécier. Il faut sortir du carcan des jeux à pure optimisation. Il faut accepter de rater une exploration, que nos adversaires s'échangent des services et richesses, que l'on peut tous perdre si les crises prennent le dessus !

Le bémol : Les petits défauts du thermo, qui ne sont vraiment que détail par rapport à l'aspect réellement pratique, pour une fois.

Archipelago, c'est rafraîchissant. L'auteur nous propose un jeu osé, qui nous bouscule, nous demande beaucoup. Et tout le monde n'aime pas être bousculé, il faut presque se remettre en question parfois...

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default