Abyss
2 à 4
Joueurs
10 ans et +
Âge
45 min
Temps de partie
40,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Acheter chez CulturaBouton pour acheter sur Boutique Ludique

Un jeu visuellement sublime mais qui ludiquement ne casse pas trois pattes à un canard

5,5

La communication autour d'Abyss a été orchestrée autour de la boîte de jeu, ses cinq visuels et l'absence d'éléments parasites sur le couvercle. Je ne vais pas rentrer dans le débat mais sur ce point il n'y a aucun doute : le jeu est graphiquement superbe - et pas seulement la boîte. Quant au jeu en lui-même je ne suis pas du tout convaincu ; il m'a rappelé Splendor, dont il reprend les grandes lignes, ajoutant une subtilité bienvenue dans le décompte des points (l'Allié conservé lors du recrutement d'un Seigneur), mais introduisant des éléments hors de contrôle que me font malgré tout préférer le premier. Comme celui-ci Abyss propose un jeu grand public en filtrant les opportunités laissées au joueur. Trois actions possibles, le choix étant généralement largement imposé par les circonstances de jeu : explorer les profondeurs (pour trouver un Allié), demander le soutien du Conseil (récupérer les Alliés d'une couleur laissés de côté lors des explorations des profondeurs) ou recruter un Seigneur (en dépensant des Alliés, selon un système assez bien trouvé). Ces éléments hors de contrôle que j'évoque sont d'une part les combos possibles entre Seigneurs et/ou Lieux qui apparaissent de manière imprévisible et peuvent favoriser indûment un joueur. Et d'autre part l'action explorer les profondeurs qui est très aléatoire pour le joueur qui l'entreprend et profite surtout au joueur suivant dans l'ordre du tour (certes un coût en perles est là pour compenser mais il ne le fait que très imparfaitement et cela permet souvent au joueur qui profite de l'aubaine d'entreprendre une autre action d'explorer les profondeurs à son tour). Sans préjuger de la manière de jouer un joueur n'arrivera à rien si le jeu ne lui propose pas les bonnes opportunités.

Commentaires

Default