Un jeu savamment calculatoire

9,5

Avec Reiner Knizia on est généralement dans l'épure et c'est le cas de Medici qui est un jeu d'enchères... et rien d'autre. Mais c'est bien assez tellement le jeu est serré grâce à la combinaison de trois paramètres :

- on ne peut acheter que 5 cargaisons et celles-ci sont vendues par lot de 1, 2 ou 3, sachant qu'il n'est possible d'acquérir un lot que dans la mesure où il ne nous fait pas dépasser cette limite.

- il faut réussir à jouer sur deux tableaux : la nature des matériaux achetés et leur quantité (et bien évidemment le prix payé et le gain espéré).

- mais surtout les lots sont constitués successivement par chaque joueur et les enchères ne se font que sur un tour (le joueur ayant constitué le lot étant dernier de parole) !

Bref un jeu hautement calculatoire et abstrait signé par le diabolique Doktor. Personnellement j'adore mais un jeu aussi ramassé sur une seule et unique mécanique ne plaira pas forcément à tout le monde.

Commentaires

Default