Un jeu quarré!

10,0

Allez après quelques parties, voici mon retour :


Commençons par un descriptif du matériel :

Le jeu est contenu dans une boîte métallique cubique reprenant les faces d'un des dés du jeu (en l'occurrence le dé "Dragon"). J'aime bien cette idée. Même si ça rend le jeu difficilement "empilable" sur mes étagères, il faut reconnaître que c'est du plus bel effet.
Le jeu contient de nombreuses cartes représentant les créatures et les sorts. Les illustrations sont réussies dans un style cartoon que j'apprécie beaucoup (et qui annonce le ton résolument léger du jeu).
Viennent ensuite les 130 dés et leur myriade de couleurs différentes. Certains se sont plaint d'une impression de mauvaise qualité, je n'ai pour ma part pas eu ce problème. Si vraiment je voulais être TRÈS pointilleux, je relèverais 2 faces (sur 2 dés différents) moins bien imprimées. Mais cela relève du détail et ne remet pas en cause l'utilisation desdits dés en jeu. Cela nous fait donc 2 faces en dessous des autres sur 780... Honnête!
Le jeu viens également avec 4 bourses à l'aspect velours, quatre marqueurs de points et une piste de score. Les couleurs des bourses et des pions me semblent un peu sombre par rapport au reste du jeu mais en réalité ce n'est pas très important.

Conclusion sur le matériel : pour le prix assez modeste de ce jeu, je trouve qu'on en a largement pour son argent. Je suis ravi.


Mais comment on s'en sert de ce matériel ?

A l'instar d'un jeu de deck building, vous construisez votre "collection de Quarry", c'est à dire que vous vous constituez une "pioche" de dés dont vous allez extraire une partie à chaque tour (comme pour les cartes de Dominion donc).

Chaque dés représente une créature ou un sort. Chacune a ses forces et ses faiblesse. Comme les créatures ont des niveaux (ce qui fait que d'une partie à l'autre les goblins peuvent être plus ou moins forts et avoir des pouvoirs différents), on place au centre du jeu la carte descriptive des dés utilisables lors de la partie.
Il y a 10 créature différentes chacune d'elle possède trois niveaux de force. On dénombre aussi 5 sorts différents, eux aussi ayant trois degrés de puissance.
A chaque partie, on n'utilise que 7 types de créatures et 3 sorts. Ce qui permet un rejouabilité correcte.
Je n'ai pas encore pu faire le tour du jeu mais on sent bien que, comme pour Dominion, les extensions vont être nécessaires pour renouveler les parties. Et ça tombe bien une extension est déjà prévue pour la fin de l'année. Ils sont malins chez Wizkids ;)

A votre tour vous piochez 6 dés, certains présentent des faces "créatures" ou "sort", d'autre des faces "quiddity" (qui est en fait une sorte de mana ou de monnaie d'échange magique). Vous pouvez dépenser la quiddity de votre lancer pour invoquer les créatures que vous avez obtenues. Les créature et les sorts que vous venez d'invoquer constituent votre "armée" pour ce tour. Et c'est là la première différence avec Dominion : qui dit armée dit combats. A chaque tour, votre armée va attaquer les créatures des autres joueurs et éventuellement les détruire (ie. les envoyer dans la défausse du joueur qui les détient). On a donc bien plus d'interactivité que dans le jeu de Donald X. Vaccarino. On peut aussi lancer des sorts offensifs et défensifs. La plupart pendant notre tour mais certains permettent de le faire quand on est attaqué.
Une fois les combats résolus et s'il nous reste de la quiddity on peut aller capturer d'autres dés : ceux qui ceux au centre de la table et dont les caractéristiques sont décrites sur les cartes. Chaque créature ou sort à un coût dont il faut s'acquitter, comme pour les cartes de Dominion, oui, encore lui ;)


Mais comment on gagne ?

C'est bien beau d'invoquer des créatures, de lancer des sorts et de combattre, mais à quoi ça sert?
Et bien ça sert à marquer des points et à empêcher les autres de le faire.
En effet, si quand votre tour revient et que vous avez des créatures toujours vivantes, vous marquez pour chacune d'elle le nombre de points de gloire inscrit sur leur carte descriptive.
Il est donc intéressant de détruire les créatures des autres joueurs pour les empêcher de "scorer". C'est donc une autre différence majeure avec Dominion : on score à chaque tour et il n'y a pas seulement un décompte final. De plus on peut ralentir la progression des autres joueurs.
Évidemment, on ne score pas à l'infini et le jeu possède 2 conditions d'arrêt : 1) si la totalité de 4 types de créatures a été achetée (tous les goblins, tous les dragons, tous les fantômes et tous les magiciens ont été capturés par exemple). Tiens ça ressemble à une condition d'arrêt de ... Dominion... ;) 2) Si un joueur a marqué un certain nombre de points défini par avance (c'est 20 points pour 2 joueurs par exemple).

Autre très grosse différence par rapport à son ancêtre, chaque créature qui marque des points vous permet de remettre au centre de la table un dé présent dans votre défausse. Ainsi vous allez pouvoir affiner le contenu de votre sac et maximiser vos chance de sortir la combinaison que vous souhaitez.
Cela augmente considérablement la dimension tactique du jeu!


conclusion

Nous avons ici un jeu qui reprend les bases du deck building mais qui s'en éloigne suffisamment pour ne pas être une énième redite du même jeu. Wizkids nous livre ici un jeu léger, néanmoins tactique, plutôt porté sur le fun et très efficace. Les parties sont rapides 30 minutes environ (parfois moins), bien plus interactives qu'à Dominion (la référence) et je les trouve pour ma part très plaisantes.
Cela place donc Quarriors parmi les excellents petits jeux.

Je crains simplement pour la rejouabilité du jeu sur le long terme mais des extensions sont déjà prévues et c'est tant mieux!
Allergiques au hasard passez votre chemin? Oui et non. Comme pour un jeu de deck building vous allez être soumis aux aléas de la pioche. Et ici chaque objet tiré à encore 6 possibilités (puisque ce sont des dés). Ça reste un hasard de pioche au même titre que tous les jeux de deck building. Il est même assez maîtrisable étant donnée la possibilité d'affiner le contenu de son sac de dés.

Pour moi, ce jeu est une excellente pioche (haha!). Je ne peux que vous le conseiller vivement. Peut-être que ceux qui sont totalement réfractaires à l'anglais rencontreront des difficultés lors de la manipulation de ce très bon petit jeu.

Toujours est-il qu'il remplit parfaitement son office : parties courtes et fun mais tout de même bien pourvues en terme de stratégie et de tactique. Une quantité de matériel importante, des illustrations réussies, une rejouabilité correcte et un prix contenu. Pour moi c'est donc 5/5, une vraie réussite!

Commentaires

Default