Goa

Goa

Ce jeu est sorti le 2 avr. 2004, et a été ajouté en base le 16 janv. 2004 par 20.100

édition 2004
Par Rüdiger Dorn
Illustré par Oliver Freudenreich
Édité par Hans im Glück

Standalone 2 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Un jeu plein de défauts...

En effet, ce jeu reste bourré de défauts qui feront probablement que beaucoup de joueurs passeront outre.

Pour l'objectivité, en voici une liste :

* La boite est moche
* Le système d'enchères est tarabiscoté à souhait et totalement artificiel
* Le thème est plaqué (quoique assez convainquant, quand même)
* Les stratégies ont tendance à être assez stéréotypées (on mise tout sur une colonne, soit cinq grandes stratégies possibles)
* Trop de sources de PV différentes, qui ne semblent être là que pour équilibrer plus ou moins artificellement le jeu.
* Aucune interaction entre les joueurs passée la phase d'enchères (si ce n'est la course à la quatrième et cinquième ligne, qui ne change pas grand chose au schmilblick).
* Globalement similaire (enchères/gestion) mais inférieur à Princes de Florence, Funkenschlag ou Müll + Money.
* On ne peut pas jouer à 5.

Ben alors, pourquoi jouer à Goa ? Pour le matériel d'excellente qualité (tuiles et pions, les plateaux individuels ne sont pas terribles), et surtout un jeu réglé comme une horloge suisse dans lequel chaque action compte et où on plonge pendant deux heures sans relever la tête (voir quand même la variante de l'auteur pour revaloriser un peu l'argent). Il faut juste aimer ce genre, et faire l'impasse sur les défauts cités ci-dessus. Et en plus, ça marche très bien à deux et trois joueurs. En vieillissant, on devient exigeant, et les occasions de jouer de plus en plus rares font qu'un Princes de Florence, Funkenschlag ou Müll + Money sortiront à chaque fois en préférence à celui-ci...

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default