Kingdom Builder
2 à 4
Joueurs
8 ans et +
Âge
45 min
Temps de partie
40,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Un jeu pas si tout moche et pas si tout nul mais bon...

5,0
Nombre de partie 'en réel' : 0
Nombre de partie en ligne (BoardGameArena) : 12

Le jeu n'est pas mauvais. Toute la mécanique repose principalement sur un seul point : "comment réussir à m'affranchir de la seule mais énorme contrainte du jeu, à savoir devoir construire SI POSSIBLE à côté de mes bâtiments ? ".
Ce système seul serait assez pauvre, mais il est porté par l'ensemble des 'pouvoir bonus' divers et variés qui garantissent finalement une grande liberté de mouvement.

Le principe de scorer sur 3 axes différents qui varieront d'une partie à l'autre donne des physionomies de partie diversifiées. Le plateau étant modulable, et les pouvoirs disponibles eux aussi à sélectionner à chaque partie, les parties passeront sans se ressembler. Oui on exploite toujours les mêmes mécaniques mais leur optimisation est à chaque fois différente. Donc on se familiarise vite avec le jeu, mais la profondeur et la marge de progression associée sont énormes. Pas d'inquiétude de ce côté là pour ceux qui y accordent de l'importance !

Le hasard est certes présent dans le tirage des cartes terrains, et souvent un mauvais tirage dans une mauvaise situation peut complètement ruiner votre partie. Mais c'est en quelque sorte un faux problème, car a priori l'intérêt du jeu est justement là : se placer correctement et récupérer des bonus rapidement pour être capable de jouer utile quelque soit la prochaine carte tirée. Certains tirages assez improbables pourront éventuellement être pénalisant sur le score final, mais les (très) bon joueurs arrive quasiment tout le temps à faire des parties correctes en s'assurant quasiment systématiquement une porte de sortie.

Cependant, on arrive sur un premier aspect important du jeu : c'est un jeu extrêmement punitif. Le fait de devoir obligatoire jouer sur des terrains adjacent peut rapidement vous entraîner dans une spirale infernale dont vous ne pourrez pas sortir. Comme dit plus haut, le jeu dispose de plusieurs moyens pour éviter ça, mais pour un débutant ou une personne peu douée avec ce type de jeu, le résultat peu être assez frustrant. Les premiers coups sont primordiaux, et les rater peut littéralement saboter votre partie, et vous donner ensuite l'impression de n'avoir aucune option pour la suite et de 'subir' le jeu.
Certains jeux vous donne l'impression de vous développer et de réussir des choses même en étant à la ramasse au score au final. Ce n'est pas le cas de Kingdom Builder. Les premières parties peuvent être difficiles à vivre de ce point de vue, donc pensez au public à qui vous destinez ce jeu. Si un néophyte se retrouve au milieu d'une partie de connaisseur il pourrait être assez dépité de se retrouver bloqué alors qu'à côté les autres s'étale efficacement sur le plateau.

Une fois cet écueil écarté, que penser du jeu ? Pour moi il s'agit d'un jeu hybride, au sens ou tonton la bonne franquette pourrait déclarer "il a le cul entre deux chaises".
D'un côté, ce hasard dans le tirage des cartes terrains, qui force à jouer de façon à pouvoir réagir à tout, qui est bien moins prépondérant que ce qu'on pourrait croire mais qui peut aussi vous faire gagner ou perdre quelques points. De l'autre un aspect très calculatoire 'si je prends ce bonus au prochain tour je peux aller ici, et au tour d'après sur ces quatre type de terrains je suis bon et le cinquième hop j'utilise ma tuile spéciale. parfait !' . Avec aussi du calcul à chaque coup 'une maison ici me rapporte pour chaque objectif 3+0+1 alors que la bas et en utilisant l'autre bonus c'est 0+2+4' ...
D'un côté, une mécanique très épurée "je pose adjacent". De l'autre une armée de bonus, certes indispensables et qui fonctionnent très bien (et simples dans leur compréhension), mais qui contraste avec le minimalisme du premier point.
D'un côté, un plateau commun pour le placement des maison qui laisserait supposer la possibilité d'interaction avec les autres joueurs. De l'autre, une réalité d'un jeu 'oeil de lynx' où il faut finalement chercher à chaque coup la manière de faire le plus de point.

En bref, en jeu exigeant, où avant même le premier coup il faut commencer à analyser la mise en place du plateau, des tuiles bonus et des objectifs de score des cartes personnages. Le jeu dispose de la profondeur suffisante pour quiconque veut s'y investir pleinement et ne lasse pas, mais n'a pas su générer d'enthousiasme chez moi. Si des amis me proposent une partie, je pourrais les suivre sans passer un mauvais moment, mais par défaut Kingdom Builder ne m'attire pas.

Jouer en ligne n'aide pas à décrire l'ambiance qu'il pourrait y avoir autour de la table, mais je pense que le fun y aura peut de place (j'entends par là que l'atmosphère sera surement calme et studieuse plutôt que déjantée ou tonitruante, même si cela dépendra comme toujours surtout de votre groupe de joueur).

Côté immersion, là encore peut être que de jouer avec le jeu physiquement nuance le propos, mais attendez vous simplement à poser des maisons sur des cases pour marquer des points. Le thème est au abonné absent (ce qui n'est pas forcément un mal pour un jeu plutôt calculatoire, mais sachez le :p ) et la direction artistique est... moche. Mais là encore, il semblerait que la version en ligne ne rende pas hommage au véritable matériel, qui lui serait juste plutôt moche. Après, si vous aimez les tons pastels un peu vieillot sur lesquels on pose des tuiles sans charme et des maisons en bois, ça pourrait quand même vous convenir.

(Pour l'anecdote, le titre est issu de la réaction que j'avais eu à l'issue de mes premières partie de ce jeu. Après avoir persévéré un moment, je lui reconnais des qualités mais qui sont insuffisantes pour moi pour m'inciter à y jouer sans raison ou sans bonne compagnie.)

Commentaires (6)

Rwain
Rwain
Bon, l'auteur de l'avis est passé complètement à côté du sujet... mais je mets un "j'aime" quand même pour le nombre de lignes.
MasterMindM
MasterMindM
Ce ne sont pas les profs de philo qui sont censés noter au poids de la copie (selon certaines rumeurs en tout cas...) ? :D
Rodenbach
Rodenbach
😁
Je pense que tu as bien fait ressortir les qualités du jeu. Du coup pourquoi tu n'as pas mis... Je sais pas, 6 ou 7 😁
Non franchement j'admire ton abnégation et la qualité du propos.
MasterMindM
MasterMindM
Le jeu mériterait peut être objectivement ça effectivement (peut être même plus ? ), mais personnellement il ne me parle pas plus que ça, donc c'est la moyenne (je pars du principe que la note est subjective, 5 représentant pour moi le jeu qui ne m'incite pas à aller vers lui, qui ne me plait pas forcément, mais auquel je n'ai fondamentalement rien à reprocher, et que je peux jouer sans soucis).
Je me rattraperai sur Dominion en mettant une bonne note tout en disant que le jeu est (parfois un peu) ch***t ! ;)
Proute
Proute
Oui, tu écris de beaux avis, tu as juste pas un goût très sûr, ça se voit... :p
bdrieu
bdrieu
Ça serait bien de dire en quoi l'auteur est passé à côté du sujet, pour les gens comme moi qui ne savent pas de quoi tu parles. ;-)
Default