Ce jeu est sorti le 31 déc. 2013, et a été ajouté en base le 6 déc. 2013 par Monsieur Phal

édition 2013
Par Donald X. Vaccarino
Illustré par Michael Menzel et Matthias Catrein
Édité par Ystari Games
Distribué par Asmodee

Standalone 12 extensions 9 éditions
Illustration haut boutique Tric Trac
40,50€ 45,00€
 Rajouter au panier
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Un jeu pas si minion que ça...

Dominion est un jeu de deck building. Et qui dit deck building dit stratégie. Et qui dit stratégie dit mécanique bien ficelée. Et qui dit mécanique bien ficelée dit, malheureusement parfois, manque d'immersion.

Malgré ses qualités indéniables, Dominion s'inscrit dans la liste des jeux qui me posent problème : je n'y suis absolument pas transporté. Ce que je veux dire, c'est que le thème pourrait être n'importe lequel que cela reviendrait au même pour moi. Après tout, au lieu d'un royaume au Moyen-âge, on pourrait avoir le potager de Max le fermier ; les pièces d'or seraient des graines qui feraient pousser des légumes qui eux-mêmes permettraient de piocher des cartes, en plus de pouvoir être échangés à la foire contre d'autres légumes encore plus performants (mention spéciale à la redoutable Courgette mexicaine, dont un coup sur la tête ferait défausser leurs cartes à des joueurs... à moins qu'ils ne possèdent l'Aubergine géante pour se protéger).

Bon ok, j'exagère, mais c'est pour mieux vous faire comprendre mon ressenti ainsi que mon besoin de vivre à travers le jeu. Quand je joue à un jeu qui a pour thème le Moyen-âge, j'ai vraiment envie de me croire au Moyen-âge. Et Dominion ne parvient pas à me procurer cet effet.

Mais ne nous contentons pas d'être négatifs seulement. Malgré mon manque d'enthousiasme par rapport à ce jeu, je dois reconnaître qu'il est bien fichu. Les cartes que l'on achète pour en acheter des plus fortes à l'avenir, jonglant habilement entre les points de victoire et les pouvoirs immédiats, voilà qui est intéressant. On peut être sûr que le petit joueur aura de la peine à triompher lors de ses débuts. Une belle motivation pour y jouer encore et encore !

Bref, je pense que ces quelques paragraphes suffisent pour dire que Dominion est loin d'être un mauvais jeu mais qu'il pourra rebuter les joueurs comme moi en quête d'immersion.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default