Un jeu monumental

sur Panthéon
10,0

J'attendais ce jeu de pied ferme et j'ai pas été déçu.

Pantheon nous propose donc de jouer le temps de 6 époques chacune à la gloire d'une civilisation.

Nous voici donc dans un jeu représentant très fidèlement la ligne éditorialde de Hans im Gluck. On y retrouve une multitude de mécanismes bien connus de jeux HiG ou autres.
Seulement, c'est la dynamique de ces mécanismes qui va faire l'originalité du jeu.

Pantheon est donc un jeu mélant opportunisme, gestion de main, et placement. Son originalité va se trouver dans la sensation de jeu. Si le thème est totalement artificiel, il demeure un sentiment de pouvoir divin au service du joueur.
Dans les différents domaines du jeu, les combos à réaliser vont être titanesques, au service de stratégies variées. On est même étonné parfois de voir les effets des cartes, dieux, tuiles se cumuler pour permettre de réaliser une action puissante.
Seulement, ces possibiltés étant possible pour l'ensemble des joueurs, il faudra en jouer en fonction du tempo imposé par les adversaires pour saisir les meilleures opportunités.

On se laisse donc porter avec délice lors des 6 tours faisant intervenir 6 civilisations sur 8.

La rejouabilité parait tout simplement énorme, vu la multitude de possibilités stratégiques.
Je préciserai cependant que je n'y ai joué qu'a 4 joueurs. Je serai curieux d'y jouer dans d'autres configurations pour voir si le jeu est aussi intéressant ( Egizia m'avait agréablement surpris sur ce point).

Le seul point noir de ce jeu est de devoir supporter à chaque partie d'affligeants jeux de mots sur les pieds.

Commentaires

Default