Un jeu jamais testé

0,0

Lorsqu'on joue à Z First Impact pour la première fois, la première impression qui s'en dégage est que ce jeu n'est jamais passé par des phases de tests dignes de ce nom. Il est impossible que ce jeu ait été testé en dehors de la présence des concepteurs, pour la simple et bonne raison que le jeu est absolument injouable en l'état. Dès lors, que penser d'un jeu qui n'a jamais été testé par d'autres personnes que les créateurs? Et bien tous les problèmes d'objectivité auxquels on s'attends à rencontrer de la part d'un prototype.

Un manque de sérieux extraordinaire lorsqu'on prévoit 10 extensions (!) et réalisé une application de réalité augmenté servant à... lancer les dés. Je crois qu'on appel ca mettre la charrue avant les boeufs ou tout simplement, un manque flagrant de professionnalisme et de respect du joueur.

Après une bonne impression visuelle lorsqu'on a la boite entre les mains, notamment des figurines décentes pour le prix, le calvaire débute avec le livre des règles qui défie toute logique à tel point qu'il a fallu débattre entre joueurs pour obtenir ne serait-ce qu'une interprétation de certaines mécaniques. En fait, j'ai jamais vu ca. Le problème est omniprésent à tel point qu'il manque des indications de base tel que le placement des figurines, le système de combat des zombies, l'utilisation d'items, le déplacement, l'interaction des règles entre-elles...

Des mécaniques qu'il faut deviner au pif, estimer à la louche ce qu'imaginaient les créateurs, puisqu'ils n'ont pas prit la peine de l'expliquer de façon cohérente. Faut voir aussi la gueule du livre des règles, avec ses renvois permanent qui... se renvoient entre eux dans une espèce de boucle infinie n'apportant aucunes explications. Le pire est de se rendre compte que l'on trouve parfois des règles de bases écrites seulement dans des petits encarts d'exceptions ou des exemples.

Et une fois la partie lancée, on a tenu 2 tours avant de lâcher devant l'incohérence complète des mécaniques pourtant vendu comme étant "un jeu réaliste pas comme zombicide". Un exemple parmit tant d'autres, alors que les bâtiments comportent des toits et des étages, il est impossible aux joueurs de se répartir dedans. Si le premier étage est occupé, le second étage et le toit sont inaccessibles, et vice-versa.

Bref, le problème de ce jeu c'est qu'il est en vente alors qu'il n'est pas terminé. Il nécessite une réécriture du livre des règles, après que le jeu lui-même ai été testé de nombreuses fois par des joueurs extérieurs. Un étape obligatoire qui semble avoir été oubliée par les concepteurs.

Peut-être que je donnerais un nouvel avis une fois ce travail sérieusement réalisé, mais soyons honnête : il existe assez de jeux dans le genre pour qu'on puisse oublier les jeux qui manquent de sérieux.

Commentaires

Default