Ce jeu est sorti le 1 sept. 2016, et a été ajouté en base le 4 mai 2016 par Igiari

édition 2016
Par Takashi SAKAUE et Souya NAITO
Illustré par Weberson Santiago
Édité par Igiari
Distribué par Gigamic

Standalone
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Un jeu de stratégie petit mais si puissant.

J'ai décidé de prendre ce jeu peu après sa sortie, pas d'articles sur le Net ni même la moindre vidéo pour décortiquer et expliquer ce que ce jeu a dans le ventre, en fait juste un article rapide sur TT de Madame Mathilde de Gigamic sur lequel je suis tombé et qui bien sûr parle de ce jeu. Mais surtout il y a une phrase dans cet article qui capte ma curiosité et surtout me fait avoir de l'intérêt pour lui : "Derrière une apparente simplicité se cache une mécanique subtile et une grande profondeur de jeu.".
Je crois bien que c'est la première fois pour moi que je décide d'acheter un jeu sans savoir véritablement sur quoi je vais tomber (vu le prix du jeu le risque était pas monstrueux non plus), et la bonne surprise, c'est qu'après mes toutes premières partie ce week-end, j'ai découvert un petit jeu de stratégie qui pourrait bien donner des leçons aux plus gros jeux du genre.
Alors oui, ce jeu n'a une simplicité qu'apparente, même si il n'a rien de complexe, avant même la fin de la première partie on a l'impression de connaitre le jeu depuis longtemps, de le maîtriser et de comprendre le pourquoi de chaque point de règle, tout devient très vite limpide (en même temps il n'y a pas non plus trois tonnes de règles à digérer).
En fait ce jeu est surtout riche de sa grande courbe d'apprentissage, qui demande de comprendre et de maîtriser toutes les façons possibles et imaginables de réaliser des combos entre les cartes qui se trouvent sur son champ de bataille et les cartes à jouer en soutien. Une mécanique parfaitement fluide et rapide qui apporte bien cette subtilité et cette grande profondeur de jeu. Sans oublier de surveiller son royaume ainsi que celui de son adversaire, car c'est là que se trouve les points de victoire de chacun. Un conseil, plutôt que de juste tuer les unités de votre adversaire sur le champ de bataille, il vaut mieux essayer de capturer ses unités pour en faire de nouveaux simples citoyens pour alimenter encore plus votre propre royaume, ce qui permet de cumuler encore plus de points de victoire.
Voilà, avant de terminer, je voulais quand même juste saluer le travail des deux auteurs (Souya NAITO et Takashi SAKAUE) de ce jeu que je trouve remarquable, avoir réussi l'exploit de faire tenir dans une si petite boite, avec juste 60 cartes (format US standard pour les sleeves) et rien de plus, un jeu de stratégie aussi riche et énorme que celui-ci, vraiment BRAVO à eux.

Ah oui, encore un petit truc avant d'en terminer pour de bon, je tiens quand même à souligner le petit défaut de ce jeu, mais là je me tourne vers l'éditeur Igiari donc. Avez-vous juste essayé d'ouvrir simplement une des boites du jeu avant de lancer la production en masse et la distribution en boutique ?
La boite est si petite et légère et sans la moindre prise sur les côté (des encoches par exemple pour pouvoir maintenir le fond de la boite) ça tourne carrément au casse tête de fou juste pour arriver à l'ouvrir.

Petite MàJ : Je tiens juste à ajouter que oui, après un certain nombre d'ouverture de boite et bien la boite commence à s'ouvrir beaucoup plus facilement et oui, il est possible de rentrer deux jeux dans une boite et le tout avec des protèges cartes. C'est le premier jeu que j'achète deux fois pour pouvoir faire de la pré-construction de deck, mais il est si excellent qu'il en vaut vraiment la peine.

Je viens de regarder la TTTV de l'explication et il est dommage que l'explication ne s'attarde pas plus sur le point de règle un peu délicat du jeu qui est la différence entre points d'attaque qui ne peuvent venir que d'une unité à la fois et les points de dégât qui eux viennent de plus d'une unité, c'est la somme des points d'attaque de 2, 3, 4, etc... unités. Il n'y a que les points d'attaque d'une seule unité qui peuvent capturer une unité adverse (si ils égalent sa défense bien sûr), par contre si vous égalé la valeur de défense d'une unité adverse avec les attaques cumulés de 2 unités ou plus (donc un ensemble de points de dégât) vous ne ferez que tuer l'unité adverse et ne pourrez donc pas la capturer pour l'ajouter à votre propre royaume. Et c'est bien là une des grosses subtilité stratégique de ce jeu, explications en page 12 du livret de règle dans le chapitre "Capture".

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default