Un jeu de détente !

7,2
Avant de commencer il est important de prendre King of Tokyo pour ce qu'il est : un jeu de détente ! Et disons le, dans sa catégorie il marche du tonnerre !C'est tout d'abord grâce à son thème. Le fait de prendre part à un combat dantesque dans la capitale nippone en incarnant un monstre est forcément attrayant. L'idée même de ne pas simplement se taper dessus mais de se mettre de bonnes "grosses baffes" l'est tout autant ! Ajoutons à cela qu'il est bien édité et joli et vous saurez pourquoi il est rigolo de sortir ce jeu lors d'une soirée entre amis (même si je n'aime pas l'illustration de la boite). Le thème est quelque chose de primordial dans King of Tokyo. En effet, la mécanique n'a absolument rien d'innovant, tout repose sur des lancers de dés. En revanche, si vous partez dans le principe que vous allez vous amuser, juste vous amuser, alors vous risquez de passer une bonne soirée. Chambrages et négociations, voici les deux termes importants ! Si on a bien compris tout ça on se fichera complètement de savoir si on a eu de la chance ou de la malchances, le fait même de se faire massacrer peut devenir amusant. Mais attention, tout ne repose pas que sur la chance. Il y a dans King of Tokyo une prise de risque importante. Se rendre dans la ville et affronter seul vos adversaires peut être très intéressant: non seulement les baffes que vous donnerez enlèvera des points à tous vos adversaires, mais ce sera également un bon moyen de récupérer des points de victoire. En revanche, vous ne pourrez pas vous soigner et vous serez à la merci de vos camarades qui risquent de vous faire payer votre violence ! A vous de juger le bon moment pour attaquer ! Ce système est par ailleurs très intéressant puisqu'il permet d'éviter que ce soit toujours le même qui prenne.Le fait de pouvoir lancer trois fois les dés permet d'avoir un objectif bien précis. Les cartes à pouvoir permettent d'orienter notre partie et de donner un peu de piment au jeu. Cela apporte une petite touche tactique, minimaliste avouons-le, mais bien présente ! Les cartes sont par ailleurs nombreuses, les parties ne se ressemblent donc pas vraiment. Ajoutez à cela des règles d'une grande simplicité, des parties assez rapides (entre 25 et 40 minutes en fonction de la configuration choisie), et le fait de pouvoir jouer jusqu'à 6 (je préfère à 4 ou 5) et vous comprendrez pourquoi le jeu plaît autant ! Les défauts du jeuMalgré tout je suis forcé de souligner quelques défauts. Le premier, et il est de taille, c'est le principe de l'élimination. Il n'y a rien de plus chiant que de se faire éliminer d'une partie et de devoir patienter. J'ai toujours du mal à regarder des gens jouer alors qu'en en plus ça dure...Une petite lassitude peut s'installer. Lancer des dés et mettre des grosses baffes, je l'ai déjà dit, est assez amusant, mais faire quatre parties d'affilé ne m'intéresse pas. Surtout lorsqu'on est entre joueurs. C'est forcément répétitif. Je ne suis par ailleurs pas totalement fan des illustrations, mais c'est clairement un argument en bois ! D'autres doivent adorer !Les dés que je trouve trop gros. Difficile de tous les tenir, difficile de ne pas les entendre tomber sur la table.A six joueurs les tours peuvent être un peu long !Devez vous acheter ce jeu ?Si vous êtes allergique aux dés et à la chance, ce jeu n'est pas fait pour vous (et encore... je pensais que ce serais mon cas mais j'aime beaucoup). Si vous achetez King of Tokyo c'est pour avoir à la maison un jeu d'ambiance parce que vous recherchez rire et coups bas. Vous aimez les dés et le petit frisson lorsqu'ils sont lancés. Si vous êtes une famille, sachez que le jeu se joue dès 8 ans, il n'y a rien de difficile. C'est l'occasion pour eux de mettre à papa et maman la bonne grosse baffe qu'ils méritent tant... ça va je blague ! Si ça vous dérange vous n'avez qu'à changer le vocabulaire : vous vous ferez de bons gros bisous !Bref, King of Tokyo s'adresse quand même à un public bien particulier. Assurez-vous d'aimer les baffes avant de craquer ! Pour ma part le jeu fut une très belle surprise, j'ai adoré !

Commentaires

Default