Un jeu de combo, plutôt long

8,0

Un univers familier
L'univers est familier pour celui qui joue à la version en ligne. Aussi bien les lieux (Moulin de Tarren, Monastère écarlate ...) que les classes de personnage se retrouvent.
Beaucoup de matériel qui justifie le prix et le poids de la boîte. Beaucoup de figurines de bonne qualité pour du plastique, beaucoup (trop) de jetons en carton.

Première partie
On est bien sur un jeu de plateau, et pas dans un jeu de rôles. Pas de roleplay, juste plusieurs itérations du porte/monstre/trésor. L'objectif ? Faire progresser son équipe, gagner de l'équipement de l'XP et acheter des nouveaux pouvoirs, optimiser tout ça pour être à même d'être les premiers à tuer le grand méchant du jeu.
Jouant à 4, dont 2 joueurs acharnés et 2 petites amies subissant un peu ... on a arrêté avant la fin.

Mais le tout laisse un goût de trop peu ... et je rempile pour 2 parties avec cette fois-ci que des acharnés.

Addictif mais long
Un vrai plaisir au final : les classes de personnage sont complexes, les situations sur le plateau demandent de prendre des décisions.
Il y a un nombre limité de tours pour arriver à triompher du boss final et il ne sera pas toujours évident que l'équipe complète soit au top pour lancer l'ultime challenge.
D'où un besoin d'optimiser dès les premiers tours les actions... Quelque quête tenter ? Seul ou à 2 ? Perdra-t-on une action pour se reposer avant ou tente -t-on de passer le niveau pour se regénérer ?

On s'y plonge, et on en ressort par une victoire ou un flop total sur le boss final vers 5h plus tard ... Car le jeu est long et c'est bien son principal défaut. Cela est dû d'une part à la nécessité de bien peser les décisions, et d'autre part au nombre de manipulations nécessaires (multiples jets de dés, pioche de carte, disposition de telles ou telles figurines...).

Joueur contre Joueur
Il y a toujours une équipe par faction (Horde/Alliance) et les 2 équipes peuvent s'affronter au hasard de leurs pérégrinations. Sur ce point, le jeu de plateau reflète l'esprit du jeu vidéo où l'autre faction est plus concurrente qu'opposée. Elle aura parfois intérêt à nous gêner, et c'est pourquoi il faut toujours la garder au coin de l'oeil. Toutefois, elle ne gagnera que peu à nous affronter systématiquement. On se retrouvera donc parfois à quêter juste à côté de la faction opposée... avec toujours ce petit pincement (et si ces tordus d'en face décidaient de me cueillir au sortir de mon combat ?).

Richesse des combos
Le coeur du jeu c'est donc de monter une équipe cohérente et optimisée en vue d'affronter le boss final. 3 boss existent et sont très différents à affronter. Ils impactent donc beaucoup les choix à faire dans la construction des personnages (choix dont certains sont irréversibles).
Si l'on recoupe ça avec la multiplicité des classes disponibles, et l'aléatoire des quêtes des 2 factions on obtient des situations jeu suffisamment variées pour renouveler l'intérêt du jeu.

Si cela ne suffisait pas, je pense qu'il est facile d'enrichir le jeu avec des nouvelles quêtes / monstres / boss.

Au final, ce jeu n'est pas parfait surtout par sa durée mal maîtrisée. Mais peut-on avoir un jeu à paramètres aussi nombreux sans qu'il dure longtemps ? (cf. Civilisation par exemple).
Il est aussi relativement dur d'accès à mon goût, les mécanismes de combat sont loin d'être triviaux pour les 12 ans annoncés sur la boîte et un jeu en équipe concerté est nécessaire pour faire les bons choix.

Commentaires

Default