Global Power
De Leif Busse
Édité par Eggertspiele
2 à 5
Joueurs
12 ans et +
Âge
120 min
Temps de partie
50,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Un jeu d'intrigues intrigant

6,0

Une seule partie jouée

Vous dirigez un parti politique mondiale et devez prendre le contrôle d'un maximum de région dans le monde pour gagner. Pour cela, vous disposez de carte spéciales ou de la possibilité d'activer une région (qui ne sera réactivable que lorsque toute les régions l'auront été). Une fois activée, une région permet au parti qui la dirige de réaliser autant d'action qu'il a de politiques sur le plateau. Si des joueurs sont à égalité en nombre de politique, ils forment un gouvernement de coalition et doivent s'accorder. Les actions sont nombreuses (guerre, purge, mouvement de politiciens, diplomatie...)

Le jeu est extrémement riche et innovant dans ses mécanismes. Vous disposez de nombreux moyens d'actions pour obtenir d'avantage de pouvoir. L'ennui est que vos adversaires aussi et qu'entre deux de vos tours la situation peut énormément changer sans que vous y puissiez grand chose. Les cartes spéciales sont à ce niveau très puissantes. Il faut donc optimiser son tour en prenant un maximum de pouvoir dans une région et en essayant d'y être le mieux implanté possible pour y rester quelques tours. Lors de ma première partie, j'ai trouvé l'ensemble peu incontrolable sur du long terme : il faut juste faire un bon tour et prié pour qu'on vous laisse en place. Je trouve cela regrettable pour un jeu de stratégie politique et de territoires.

Néanmoins, étant donné la complexité de l'ensemble, il est tout a fait possible qu'une partie soit trop juste pour agir à long terme et que des horizons s'ouvrent dans les suivantes.

Notez également que le jeu est difficile à jouer en raison de nombreux problèmes de règles trop imprécises et demandent pas mal d'interprétations aux joueurs, comme dans les vieux jeux simulationistes du siècle dernier.

Commentaires

Default