Ce jeu est sorti le 30 oct. 2009, et a été ajouté en base le 9 juin 2009 par Monsieur Phal

édition 2009
Par Christian T. Petersen et Corey Konieczka
Édité par Edge Entertainment
Distribué par Millennium

Standalone

Un jeu au service d'une histoire : coup de coeur !

Décidément, Fantasy Flight Games se fait une spécialité dans les gros jeux qui parviennent à rassembler richesse narrative, mécanismes innovants et matériel foisonnant. Et bien évidemment si je commence mon avis ainsi, c'est que La Quête des Terres du Milieu s'inscrit en plein dans ce cadre.

Le matériel foisonnant
Un superbe plateau en deux parties, des brouettes de pions, des tas de cartes, et seulement quelques figurines, mais bien sculptées. Effectivement au vu de leur petit nombre (les 5 héros, et 5 séides de Sauron), il aurait peut-être pour une fois été possible qu'elles soient pré-peintes. Mais bon tant pis...

Les mécanismes innovants
Au coeur du système, deux choses. D'abord, un jeu totalement asymétrique avec deux lots de règles bien distinctes selon que l'on joue Sauron ou l'un des héros. Ensuite, et surtout, un ingénieux système de gestion de l'état des héros au travers d'un unique paquet de cartes. Ce mécanisme permet avec ce seul paquet propre à chaque personnage de simuler simplement les capacités au combat du héros, sa connaissances des différents types de terrains pour les déplacements, son état de fatigue, et son niveau de blessure. Qui dit mieux ? On pourrait d'ailleurs sans problème adapter ce système en jeu de rôle...

La richesse narrative
Lorsque l'on joue une partie de La Quête des Terres du Milieu, on réécrit à chaque fois toute l'histoire qui a précédé les événements racontés dans Le Seigneur des Anneaux. On rencontre des personnages tirés des livres, on traverse des lieux évocateurs, on combat des monstres mythiques, on sillonne les Terres du Milieu en tous sens à la recherche des indices qui nous permettront de contrer les plans du seigneur ténébreux. Enfin ça c'est si on est un héros, bien sûr, sinon on étend petit à petit notre Ombre sur toute la surface du continent, on monte des conspirations, on dirige des monstres, on corrompt l'esprit comme la chair...
L'élément qui ne trompe pas, c'est qu'une fois la partie terminée, on peut se reraconter tel ou tel passage, telle mésaventure, ou au contraire ce combat épique au milieu du jeu...

Au chapitre des critiques
On entend parler de complexité. C'est sûr, la Quête des Terres du Milieu, c'est un peu plus compliqué que les Aventuriers du Rail. Mais en même temps il ne vise pas cette catégorie de joueurs non plus. Et dans son calibre, il reste en fait très accessible.
On entend parler de manque de rejouabilité. D'accord il n'y a que 5 héros, mais avec les multiples paquets de cartes, les combinaisons possibles sont bien assez nombreuses pour s'occuper un bon bout de temps.
On entend parler de probables extensions. Elles sont en effet probables et seront les bienvenues pour les fans, mais il n'est nul besoin de reprocher à l'éditeur de ne pas les avoir incluses dès le départ, car pour de nombreux joueurs le jeu sera bien suffisant en l'état.
On entend parler de l'aspect aléatoire du combat final. Mais il faut bien se rendre compte que ce combat final n'existe que pour départager les joueurs qui arriveraient au bout de la partie sans avantage marqué d'un camp ou de l'autre. Il est en tout point comparable à la séance de tirs au but en 10 minutes que se livreraient deux équipes de football pour se départager après que les 2 heures du match et des prolongations les aient mené à une égalité au score...
On entend parler du rangement. Le thermoformage, personnellement je ne suis pas fan. Il faudrait qu'il soit rudement bien étudié pour être efficace quelle que soit la position de rangement de vos jeux, certains les rangeant à plat, les autres verticalement. Si vous avez des compartiments pour vos cartes, cela vous interdit de les protéger sous peine de ne plus pouvoir les y ranger. Et puis d'ailleurs FFG n'a pas pour habitude de faire des thermoformages, alors pourquoi s'en plaindre sur celui-ci en particulier ?

En conclusion
A l'annonce de la sortie de ce jeu, j'étais vivement intéressé. Lorsqu'il est sorti aux Etats-Unis, on savait que la version française allait suivre peu de temps après, j'ai donc patienté. Mais par contre dès que cette VF est arrivée en boutique, je me suis rué dessus, et je n'ai pas été déçu. Fan des escapades imaginaires, je me régale avec ce jeu qui me transporte à chaque nouvelle partie dans ce qui est un des mondes imaginaires les plus évocateurs de notre époque, et dont on découvre là de nouvelles facettes par le choix d'une époque cette fois-ci différente.

Alors j'ai écrit longuement, mais finalement la principale question que vous vous posez est probablement celle-ci : Ce jeu peut-il vous plaire ?
-> Si vous aimez les jeux équilibrés, si vous considérez qu'une partie est une compétition entre les joueurs et que votre devise pourrait être "que le meilleur gagne", il y a de fortes chances que non.
-> Si au contraire vous pouvez envisager qu'un jeu soit au service d'une histoire, si vous êtes capable d'apprécier le plaisir du jeu en lui-même et pas seulement en vue du verdict émis par sa conclusion (qui gagne ?), et que vous êtes prêt à vous investir dans cet univers, alors il y a tout à parier que oui.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default