Ce jeu est sorti le 7 nov. 2007, et a été ajouté en base le 7 juin 2007 par Grunt

édition 2007
Par Cyril Demaegd
Illustré par Arnaud Demaegd
Édité par Ystari Games
Distribué par Millennium

Standalone 2 extensions
34,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Un jardin à la française !

Amytis est un jeu de majorité « haut de gamme ».
A la lecture des règles, je pressentais déjà que ce jeu était digne des meilleurs. Quelques tours de jeu ont suffit pour me convaincre définitivement.

On fait des choix en permanence tout cela dans une fluidité et un rythme exemplaire comme une horloge bien huilée. Mais la grande force d’ Amytis est surtout de laisser au joueurs beaucoup de marge de manœuvre. Les moyens pour marquer des points ou acquérir des ressources sont nombreux et les joueurs ont ainsi un grand sentiment de liberté. Ils ont aussi de ce fait l’impression que les petites erreurs de gestion sont facilement rattrapable. On pourrait craindre alors que l’ équilibre ne soit trop un peu trop poussé. Il n’en est rien car les multiples façons de scorer nécessitent une attention constante et une gestion très rigoureuse des ressources. Il semble même que les écarts soient toujours assez conséquents en fin de partie ce qui tendrait à faire penser que cet équilibre apparent n’est qu’illusoire…
Les différentes façons de marquer sont imbriquées les unes dans les autres. Les ressources s’acquièrent de différentes façons mais restent finalement très interdépendantes. Là aussi l’impression de jouer sur plusieurs mécanismes distincts et apparemment non liés est dangereusement trompeuse…
Tout semble intéressant à glaner mais seule une optimisation subtile et une bonne dose d’opportunisme peuvent faire la différence.

Même si les règles sont relativement complexes, les débutants seront rapidement dans le bain au bout de quelques tours. Le jeu est abordable et reste en deçà d’un Caylus tout en étant très riche d’un point de vue tactique.

La course aux cartes « cour » dynamise le jeu. Les premiers servis peuvent en tirer des avantages non négligeables mais là encore le grand nombre de bonus attribués ne permettent pas de courir après tous les lièvres en même temps …
A ce propos il me semble que le caravanier a une importance primordiale. Sans le 2ème niveau, un joueur aura des difficulté pour évoluer aisément sur le plateau Mésopotamie et donc récupérer les précieux bonus et plantation. Mais on peut faire sans...

Le thème est plaqué comme souvent dans ce type de jeu mais mon principal regret concerne le matériel vraiment triste. Pourquoi diable les graphistes ont-ils choisis des couleurs et des dessins aussi moches ? On se consolera avec un matériel d’excellent qualité et des règles clairement présentées.

Après les excellents Caylus et Mykérinos, Ystari devient un éditeur et une référence incontournable.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default