Un hippo avec une corne et une carapace, ça fait un rhino ?

9,5

Si vous aimiez, étant petit, ou que vous aimez encore, imaginer ce que donneraient certains animaux si on leur changeait quelques unes de leurs caractéristiques, vous devriez vous pencher sur le cas de ce jeu.
Dieu y a joué autrefois et il a mis un bec à une loutre, comme ça, pour voir. Et paf ça a fait un ornithorynque !

Dans Evolution, vous allez (vous aussi ?) présider à la destinée d'espèces animales. Vous allez doter vos herbivores de caractéristiques leur permettant de survivre plus facilement. Il leur faudra se nourrir sans trop de difficultés, se défendre des prédateurs, cohabiter avec les autres espèces tout en freinant les plus gourmandes. En parlant de gros mangeurs, vous pourrez aussi faire de vos espèces des carnivores. Elles devront ainsi se nourrir d'autres animaux, ralentissant par conséquent leur développement (parfois jusqu'à l'extinction). Sachant qu'on marque des points en rendant ses espèces prospères, on comprend vite que les carnivores sont le moteur de l'interaction entre les joueurs. Certains vont attaquer (Officiellement pour se nourrir, paraît-il. Ce n'est pas de leur faute, ils ont faim les pauvres petits tigres grimpeurs à cornes), d'autres vont doter leurs protégés de moyens de défense élaborés (capacité à se terrer dans des terriers, carapaces et autres systèmes des guetteurs), etc.
Et tout ça se fait de manière simple et agréable. La tension, voir la peur pour nos petits herbivores se fait ressentir, tandis que les tours de jeux sont fluides et ne coupent pas ce stress en étant trop lourds ou trop longs. Tout se fait à l'aide de cartes bien pensées, servant à la fois de ressources et de moteur à combos (certaines caractéristiques se marient vraiment bien !), tout en étant bien illustrées.

Ce point mérite d'ailleurs qu'on s'y attarde un peu. Le jeu d'origne (haha), intitulé Evolution : the Origin of Species possédait des illustrations assez sommaires. La version North Star Games (version canadienne/américiane) ainsi que celle de Schmidt (version allemande), si elles perdent le sous-titre de l'édition originale, gagnent des illustrations bien plus flatteuses pour la rétine ce qui devrait expliquer pourquoi d'autres avis critiquent l'habillage.
D'ailleurs le jeu est assez "surproduit". On n'est pas encore au niveau d'exubérance d'un Francis Drake niveau matériel mais il est vrai que certains composants auraient pu être remplacés par d'autres moins coûteux à produire. Les plaquettes représentant les espèces et les cubes qui s'insèrent dedans pouvaient très bien être remplacés par des réglettes cartonnées, plus fines, et sur lesquelles on pose des marqueurs eux aussi en carton. La lisibilité n'auraient pas été dénaturée (jeu de mot !) et le prix de vente aurait été plus bas.
A l'heure actuelle, une boîte d'Evolution se négocie autour des 60$. C'est beaucoup et ça freinera certains acheteurs potentiels. Cela dit, le jeu est tellement plaisant que ceux qui se l'offriront ne regretteront très probablement pas.

Il s'agit d'un de mes coups de coeur de cette année 2015.

Remarque : North Star Game a déjà réalisé un 2e tirage du jeu en anglais. Elle reprend la couverture de l'édition allemande mais conserve la forme carrée de la boîte (type "Aventuriers du Rail") que Schmidt avait abandonnée au profit d'une boîte plus étroite.

Commentaires

Default