Ce jeu est sorti le 17 oct. 2014, et a été ajouté en base le 5 févr. 2014 par Docteur Mops

édition 2014
Par Shadi Torbey
Illustré par Elise Plessis
Édité par Filosofia
Distribué par Asmodee

Standalone 2 extensions 4 éditions
20,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Un excellent solo et coop

Onirim est tout simplement excellent. Pour commencer, les règles sont très clairs - ce qui rend la prise en main très bonne - et nous embarquent tout de suite dans l'ambiance et la thématique du jeu : le rêve, ou plutôt l'exploration d'un labyrinthe onirique dont on doit trouver les portes de sortie. Ensuite, le jeu est très beau, les dessins des cartes (aussi bien de face que de dos), la petite pièce des limbes (très agréable au toucher), la boîte de jeu (très jolie et bien rangée). Mais le plus important c'est évidemment les mécaniques de jeu (le gameplay, comme on dit chez les gamers) et le plaisir que l'on prend à évoluer dans Onirim.

Ce jeu peut se jouer de deux façons, en solitaire ou à deux en coopération contre le jeu. Les deux expériences de jeu sont assez différentes mais aussi plaisantes l'une que l'autre. Pour ce qui est de la version solo, certains pourraient être tentés de faire la comparaison avec une réussite et si c'est vrai qu'il y a une certaine similarité de base, il serait dommage d'arrêter son jugement sur une telle comparaison car Onirim est bien plus que cela, avec une certaine ambiance plantée par les règles et les dessins mais surtout par ses mécaniques qui obligent tout joueur à réfléchir à ses coups et même parfois à plusieurs coups à l'avance (grâce à l'effet Prophétie) ! Je veux bien qu'on me montre une réussite pour laquelle il faut faire ça ! De plus, la difficulté est très bien calibrée, assez dure mais pas infaisable ni reposant exclusivement sur la chance.

Pour la version à deux, c'est une toute autre histoire (ou plutôt un tout autre rêve). Le but de jeu reste le même mais chacun doit accomplir ses propres objectifs dans son propre rêve et avec une main composée d'une réserve privée et de la réserve commune. Le jeu est ainsi partiellement ouvert. Dans cette version, les deux protagonistes doivent trouver les portes oniriques pour gagner. Ainsi doivent-ils coopérer intelligemment via la réserve commune, en ayant le choix du style de jeu entre les deux extrêmes Logistique Pure (jeux découvert et concertation maximale) et Grand Silence (jeux caché et aucune concertation).

Je recommande à tout joueur de commencer par une partie en solo pour bien appréhender les règles et d'ensuite essayer le duo en Logistique Pure et de ne passer en mode Grand Silence qu'une fois le jeu bien maîtrisé.

Je n'ai pas encore expérimenté les extensions mais je préfère attendre d'avoir gagné au moins une partie d'abord. Oui, cela signifie que j'ai adoré ce jeu en perdant à chaque fois !

P.S.: Je ne suis pas allé jusqu'à mettre dix sur dix car je pense réserver cette note pour des jeux qui transcendent voire qui révolutionnent le jeu de société.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default