Les Piliers de la Terre

de Michael Rieneck et Stefan Stadler
Les Piliers de la Terre
8.30 
367 avis

Description du jeu :

Retrouvez un descriptif, des avis et des liens sur la fiche de l'édition allemande en cliquant sur la vignette : En savoir plus

Prix de vente conseillé : 45,00 €

Un des piliers de notre ludothèque

Nb de parties jouées: Entre 5 et 10 (à 2 et 4 joueurs)

Matériel: Comme toujours, les éditions Filosofia nous livrent ici un jeu de très bonne qualité, avec des éléments de la cathédrale en bois, de nombreux cubes et pions également en bois et un plateau un peu chargé mais très réussi: on joue directement sur le paysage (un peu comme à Siena), le jeu n'est pas cloisonné par des cases qui auraient gâché tout le plaisir visuel (ex; sablière, carrière...). Les illustrations sont belles et l'ensemble du matériel est très agréable.

Le thème est totalement fidèle au chef d'oeuvre de Ken Follett, les personnages du livre apparaissent par le biais de cartes, et la difficulté de prévoir l'avenir est bien rendue, ainsi que les aléas de cette vie dure où il faut lutter en permanence contre soi et les autres pour réussir et parvenir à ses buts.

Le jeu:
La mécanique du jeu fait tout de suite penser à Caylus ou Leonardo da Vinci pour ce qui concerne la réalisation des actions sur le plateau (on réalise ces actions suivant un ordre très précis, toujours le même), mais le jeu comporte plus de hasard qu'à Caylus puisqu'on ne peut pas maîtriser complètement le tirage au sort des bâtisseurs . Néanmoins, cette part de "chance" (ou de "malchance"!) est lissée sur la durée de la partie et n'est pas déterminante en soi. De plus, on peut agir sur certains paramètres, au prix de concessions stratégiques et/ou monétaires (ex: en décidant d'être 1° joueur sur un tour précis, garder suffisamment d'or pour acheter un artisan puissant ou placer un bâtisseur lors du tirage au prix fort...)

Les Piliers de la Terre est un jeu d'optimisation, de placement et de gestion avec des choix cornéliens dans:
* le choix des cartes ressources (bien prendre en compte ce qui intéresse potentiellement ses adversaires selon le tirage);
* le choix des 5 artisans que l'on peut avoir (nécessité de planifier à court, moyen et long terme : par exemple on ne peut pas se défausser de son gâcheur de mortier si l'on veut faire travailler son maçon), il faut se créer une stratégie de jeu (qui peut toutefois être changée en cours de route si une super opportunité se présente) et savoir anticiper sur les prochains tours de jeu;
* le placement de nos bâtisseurs, qui constitue l'essence du jeu. Il faut évidemment se placer aux meilleures places, au meilleur coût, et si possible en ennuyant le plus possible ses adversaires. C'est le moment le plus tendu du jeu.

Il y a de vraies interactions entre les joueurs et il est clairement impossible de gagner en jouant tout seul dans son coin. Ceci a pour conséquence de donner un jeu relativement long à 4 joueurs (surtout lors des 1° parties) puisqu'on doit sans cesse réévaluer notre tactique après chaque coup des adversaires et il n'est pas tellement possible de réfléchir pendant le tour des autres joueurs, ce qui allonge forcément la durée du jeu.

Au fil des parties, nous avons appris à découvrir l'importance du marché, que ce soit pour augmenter ses revenus ou pour obtenir des points de victoire qui feront basculer l'issue de la partie (surtout les 2 derniers tours).

La bonne gestion de son argent est, comme souvent dans ce genre de jeu, primordiale et il faut bien faire la conversion argent/points de victoire afin de ne pas tomber dans le piège de surestimer certaines cartes .

Les premières parties ne sont pas limpides, mais rapidement on prend vraiment plaisir à se triturer les méninges. Notons que le jeu est vraiment différent à 2 et à 4 joueurs, mais tout aussi bon dans les 2 configurations (pas testé à 3!).

En conclusion: lol
Les Piliers de la Terre est un jeu très complet, dont les règles sont faciles à comprendre pour un public averti (pas de points obscurs) et pour nous, c'est un vrai plaisir d'y jouer et de le faire découvrir même si un certain petit rabat-joie grognon trouve le hasard trop déterminant (...spéciale dédicace, Fabien -lol-!) alors que nous trouvons qu'avec l'expérience ce n'est pas si vrai.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default