Un des meilleurs jeux encore aujourd'hui

10,0
(une vingtaine de parties)

Puerto Rico s'est imposé rapidement dans mon panthéon. Les mécanismes du jeu souffrent de nombreuses exceptions d'équilibrage qui peuvent gêner un peu ou laisser un sentiment d'inélégance. Mais c'est d'une précision machiavélique. Ce jeu est ce que je connais de plus vache et bourré d'interactions dans les jeux allemands.

Il faut faire attention à tout, c'est redoutable : le choix des rôles par rapport à l'ordre des tours de jeu, la pertinence d'une action choisie non seulement pour soi-même mais également pour favoriser le moins possible les adversaires, la création de pénurie, d'offres et de demandes, des situations de blocages... Toutes ces situations de jeu sont possibles grâce à ces micros points de règles parfois peu intuitifs. Ça vaut le coup de se les farcir.

A côté de ça le jeu est également très stratégique, on distingue au moins 3 axes de stratégies et il faut savoir repérer les bâtiments qui les rendent meilleures ou qui les facilitent. Certains bâtiments font des combinaisons entre eux.
Il y a tellement de choses dans ce jeu que j'adore.

Nous avons rapidement ajouté l'extension incluse dans la nouvelle édition du jeu (et la deluxe). Elle ajoute de nombreux bâtiments et permet des mises en place alternatives, différentes à chaque partie, où la première chose à faire dès le début du jeu devient de regarder ce qui est disponible pour voir quelles stratégies se dégagent.

J'y ai beaucoup joué à 2 joueurs avec une variante non officielle. Les dynamiques du jeu sont différentes à 3 joueurs (sûrement la config. idéale) et encore différentes à 4 joueurs.

Inépuisable et irremplaçable.

Commentaires

Default