Un demi- Echec !

6,0

Dungeon twister s’inspire beaucoup des jeux de rôle dont il emprunte principalement le thème et les personnages dotés de pouvoirs différents.

Avouons que le principe au départ est particulièrement excitant. Faire sortir ses personnages d’un labyrinthe truffé d’adversaires et de pièges a de quoi motiver n’importe quel joueur.
Le matériel est de bonne facture et les règles suffisamment claires pour ne pas rebuter les débutants.
Les possibilités d’actions et les choix sont permanents pour les joueurs. Dungeon twister donne une grande liberté aux joueurs qui ont donc le sentiment d’être pleinement maîtres de leur destin dans ce funeste labyrinthe.
Le choix intervient dés le départ avec le choix des personnages puis dans la multiplicité des pouvoirs et des points d’action.
Le revers de la médaille, paradoxalement, est le fait que l’on a pas l’impression au final de contrôler ce vaste univers. On compare souvent Dungeon Twister aux Echecs. Je ne ferai pas le même parallèle et j’avoue ne pas comprendre que ce rapprochement presque blasphématoire fasse souvent l’unanimité même parmi les joueurs les plus "éclairés".
Il y a plus d’aléatoire et de chaos dans l’univers de Dungeon twister que l’on ne pense…

Les combats se règlent avec des cartes jouées face cachées et peuvent donc incorporer une dose de bluff. Les salles peuvent pivoter et changer totalement la configuration du terrain de combat. Comment planifier un stratégie sur le long terme ? Même un ordinateur super puissant ne serait pas à la hauteur…
Le placement des personnages dans les couloirs au départ rajoute encore un peu de hasard n’en déplaise à certains. On peut faire la même remarque pour les personnages choisis en début de partie.

On pourra rétorquer que Dungeon Twister est un pur jeu de planification et de placement. En effet le jeu est très tactique. Sa complexité tue le côté fun que l'on était censé découvrir de la part d'un jeu au thème fort et original.
Paradoxalement, le côté stratégique du jeu se trouve diminué par la trop grande imprévisibilité des événements.

Je n’ai donc pas été enthousiasmé par ce jeu qui pour moi mélange trop les genres (abstrait et hasard) pour être réellement séduisant.

Je vais essayer de placer mon Roi à la place du Fou et ma Reine à la place de la Tour aux Echecs et j’aurai peut-être l’impression de revivre ma dernière partie de Dungeon twister… à condition de prévoir aussi un échiquier pivotant :)

Commentaires

Default