Ce jeu est sorti le 10 nov. 2005, et a été ajouté en base le 2 oct. 2005 par 20.100

édition 2005
Par Martin Schlegel
Illustré par Michael Menzel
Édité par Queen Games
Distribué par Oya

Standalone

Un clapotis

Encore un jeu de placement de tuiles, ersatz de Carcassonne, plus un mécanisme de jeu (le déplacement des architectes) éventuellement amusant, qui ajoute quelques contraintes mais aussi des possibilités de nuisance.
Le jeu est simple à expliquer et ne paraît pas extraodinairement complexe dans son déroulement. Et c'est effectivement le cas : aucune surpise réelle en cours de jeu, et l'exiguïté du plateau rend les interactions inévitables et systématiques, mais pas vraiment trépidantes non plus.
On se résoud donc assez vite à poser des tuiles pour faire des points (et non plus pour mener son aqueduc au bout - est-ce seulement possible ?) et éventuellement pour gêner ses adversaires, mais le thème de départ peut donc être assez rapidement oublié.
Tronçons qui ne débutent pas et ne mènent nulle part, parachutages de tuile absurdes, les parties deviennent rapidement (mettons à partir de la deuxième...) insipides et mécaniques, et l'on en vient à regretter Carcassonne, qui n'est pourtant pas le jeu le plus sensationnel que je connaisse...

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default