Un chef d'oeuvre du genre

10,0

Je découvre le système "Conflict of Heroes" avec cet opus, après avoir joué à d'autres jeux tactiques modernes tels que "Lock'Load" ou "En Pointe toujours".

Le matériel est fonctionnel et sans doute le plus beau parmi ce genre de jeux. Il correspond aux standards des jeux de plateau actuels (cartes et pions en carton épais, pions de 2,5 cm de côté, illustrations soignées).

La version française est irréprochable: tout est traduit, le texte est parfaitement clair, la présentation des scénarios est même améliorée.

Le système de jeu est simple: le livre des règles tient son lecteur par la main jusqu'au bout avec des exemples et des explications historiques éclairantes. On peut commencer à jouer le premier scénario au bout d'une demi-heure de lecture. Le passage des règles d'infanterie aux règles de blindés et d'aviation (souvent laborieux pour ce genre de jeux) se fait naturellement. Il est ainsi possible de jouer des scénarios relativement imposants avec des joueurs non habitués aux wargames.

Le système est réaliste: entre autres, il est l'un des rares jeux tactiques à prendre en compte la cadence des armes, ainsi que la possibilité de prises de flanc. Grande originalité du jeu: les dommages subis restent cachés de l'adversaire. Enfin, compte tenu des différentes possibilités d'activation, on ne sait jamais si une unité adverse, même déjà utilisée, sera capable ou non d'effectuer un tir ou un mouvement de réaction. L'incertitude est permanente.
Seule lacune peut-être: le commandement. Quelle que soit sa position par rapport aux autres unités, une unité bénéficie du même nombre de points d'action. Mais on peut présager que des règles optionnelles combleront bientôt ce manque.

Un système ludique: les joueurs jouent toujours une seule action en alternance. Les parties sont donc extrêmement tendues et nerveuses. Le nombre de prises de décisions est important, étant donné que chaque activation peut s'opérer à partir de différents capitaux de points: points d'action de l'unité, points de commandement de l'ensemble de l'armée, cartes actions, actions d'opportunité. Il faut évaluer à chaque fois sur quel capital il convient de ponctionner pour garder l'initiative. Il est en outre possible d'activer en même temps tantôt une seule unité, tantôt plusieurs à la fois avec le risque d'épuiser ses possibilités de réaction.

Une bonne quinzaine de scénarios - avec souvent des variantes -, en partie jouables en solo, allant du scénario hollywoodien (récupérer la sacoche de documents secrets pris par l'ennemi) à la vaste bataille de char sur les fortifications de Koursk.

Bref, une réussite dans le genre, qui parvient de surcroît à plaire non seulement aux wargamers mais aussi aux joueurs de jeux de plateau.

Commentaires

Default