Les Châteaux de Bourgogne

de Stefan Feld
Les Châteaux de Bourgogne
9.01 
216 avis

Description du jeu :

Le jeu est divisé en 5 manches de chacune 5 tours. La victoire allant au plus méritant mesuré avec des points de prestige. Plateau individuel - Le domaine :Chaque joueur (2-4) disposera d'un plateau i... En savoir plus

Prix de vente conseillé : 36,00 €

Un bon jeu à ressortir de temps en temps

« Les Châteaux de Bourgogne » est un jeu d’optimisation du hasard (si l’on peut dire) car il se joue en effet avec des dés. Normal, c’est un jeu de Stefan Feld. Néanmoins, le hasard, vous fût il défavorable, peut être dompté grâce aux tuiles ouvriers !!
Au 1er abord, la règle est peu digeste surtout lors de la présentation du matériel (Il n’y a en fait QUE des tuiles…hexagonales, de marchandise, d’ouvriers…Et autant d’endroits différents pour les placer). En réalité, le jeu est très simple dans son fonctionnement (5 manches appelées phases, 5 tours par phase, 2 actions par tour); je vous conseille de vous référer à une vidéorègle et de revenir à la règle fournie dans le jeu qui devient ensuite tout à fait compréhensible.
L’équilibrage du jeu est bon et les possibilités de scorer sont nombreuses. En fonction du nombre de joueurs, l’action vente de tuiles rapporte plus ou moins. L'interaction n'est qu'indirecte (on peut chiper des tuiles convoitées au nez du voisin)
Par contre la thématique est assez faible voire confuse (Le jeu s’appelle Les Châteaux de Bourgogne alors qu’on on vous parle de votre domaine dans le Val de Loire dans les premières lignes de la règle…). En dépit d’une boite et d’instructions de jeu au design peaufiné, l’édition est d’après moi un peu cheap (Les cartonettes de plateau individuel sont fines par rapport à d’autres jeux, la différentiation des couleurs de tuile est peu lisible).


Pour ces raisons, je ne peux donner plus de 80% à ce jeu dont j’apprécie la mécanique et la stratégie, mais pas trop l’interface / l’expérience de jeu, qui d’après moi aurait mérité un peu plus de soin dans la finition, sans parler du thème complètement plaqué qui fait finalement plus « Château en Espagne » (tant qu’on y est…). Cette absence de thème rend le jeu théorique. Il ravira sans doute des joueurs conceptualistes aguerris connaissant bien les arcanes des jeux de société modernes et appréciant les mécaniques combinatoires, mais certainement pas le Grand Public. Enfin (mais c'est subjectif), j'ai toujours préféré les jeux "place onto the board" que les jeux "pick from the board" car l'interaction y est en général moins forte, et les CdB n'y font hélas pas exception.

 Les plus
 Les moins

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default