Bon générateur mais pas au point en solo...

5,5
- Avis initial 17 septembre 2017 -

Franchement, je tire mon chapeau aux auteurs (et à l'éditeur) pour nous avoir sorti des merveilles comme l'extension solo de Conflict of Heroes ainsi qu'un générateur de scénarios. Quel talent ! Et quelle imagination !

Qu'on se le dise : ce générateur est un accessoire indispensable à tout passionné du jeu qui en demande encore plus, en solo ou non !

Mais je ne vais pas lui mettre la note maximale pour autant, car j’ai tout de même trouvé un point sur lequel chipoter.

Clairement, le jeu manque de clarté en solo. Générer deux camps équitablement et tirer au sort celui qu’on contrôle ensuite est une très bonne idée. En plus, des tuiles ont été fournies pour que l’IA cherche à accomplir les objectifs qui lui ont été assignés. Super ! Sauf que ça s’arrête là : l’IA se concentre uniquement sur ses objectifs et pas sur ceux du joueur (qui ne sont pourtant pas secrets).

Un exemple où cela cloche : Un de mes objectifs est de dénicher une unité cachée appartenant à l’IA. En toute logique, l’IA devrait chercher à cacher cette unité (et donc m’empêcher de remporter plein de points de victoire). Eh bien non, l’IA va malgré tout sortir sa cachette et me foncer dessus, tout ça car elle ne « sait » pas que son unité ferait mieux de rester cachée.

Puisqu’on parle de vue sur une unité, je pourrais tout aussi bien tomber sur l’objectif qui me permet de désigner une IA comme unité de reconnaissance et qui me ferait gagner des PV à la fin de chaque tour où j’ai une ligne de vue sur elle. Ben à nouveau, l’IA ne va pas chercher à cacher cette unité, même s’il s’agit d’un boulet en combat.

Pour finir, un autre objectif que je n’ai pas encore testé mais qui risque de faire mal à l’IA aussi : Héroïsme. Le joueur désigne une unité comme héroïque. Durant la partie, chaque attaque adverse qui ne la détruit pas rapportera des PV au joueur. Eh bien l’IA risque de lui tirer longuement dessus puisque rien ne l’aura mise au courant de la situation.

Mais bon, tout ça c’est pas si grave, au fond. On peut facilement imaginer une règle de secours permettant à l’IA d’agir en fonction des objectifs de l’adversaire. Tout de suite, la partie serait plus difficile, et on aurait encore plus l’impression de jouer contre un adversaire intelligent.

À présent, encore quelques trucs sur lesquels j’ai envie de rouspéter.

- Les unités non combattantes de l’IA (charriot, camion) en jeu. Que font-elles ? L’IA s’en occupe ou non ?
- Quelques erreurs dans la règle solo, comme l’ordre de réaction par défaut qui est de faire entrer une IA par le bord en la tirant dans la pioche de menace (alors qu’il s’agit d’une autre pioche pour laquelle ils avaient demandé de faire bien distinction).

Mais concluons par le positif, car il y en a beaucoup. Avoir un générateur de scénarios pour un jeu cool, c’est super cool ! Il y a vraiment beaucoup de possibilités (même si j’en aurais voulu encore plus ;p) et pour quasi tous les goûts. Pour dire, il ne se passe presque plus une partie où je n’utilise pas ce fameux outil.

Très bon travail, malgré les quelques points négatifs énoncés.

______________________

- Edit 28 novembre 2018 -

Ce que je craignais est finalement arrivé : je ne joue plus à Conflict of Heroes (pour rappel, je n'y joue qu'en solo). Je n'ai fait que trois parties cette années. Trois parties bien sympathiques, mais qui n'ont pas donné suite à d'autres.

J'admire pourtant la qualité de Conflict of Heroes ! Et j'admire encore plus l'IA crée pour le joueur solo ! Quel travail cela a dû demander ! Bon, comme je l'ai dit dans mon avis sur l'extension, il reste encore beaucoup de points obscurs, mais on arrive à passer outre.

Le Générateur de Scénarios s'annonçait comme indispensable, rendant la durée de vie infinie !

Malheureusement, il ne remplit pas son rôle en solo.

Il y a trop d'imprécisions et d'oublis qui gâchent le plaisir.

Déjà, comment l'IA est est-elle censée gérer son artillerie tirée par des chevaux ? Les règles ne l'expliquent pas. Sommes-nous donc censé inventer un moyen ?

Et quand l'IA se retrouve en sous-nombre et qu'elle décide de "passer", qu'est-ce qui m'empêche de passer aussi et d'accumuler les cartes bonus en boucle ? Un peu cheaté, non ?

Et marquons-nous les points de victoire en fin de tour comme dans une partie avec des joueurs humains ou devons-nous faire comme dans les scénarios de l'extension solo, c'est-à-dire au moment où le jeton chrono atteint une nouvelle ligne ?

Et l'IA peut-elle faire entrer ses unités sur le plateau de façon groupée ?

Ah, et puis sinon, l'IA utilise des "tuiles d'intelligence" en fonction de ses objectifs. Très bonne idée, sauf que cela ne tient absolument pas compte des objectifs du joueur.

Je m'explique : dans une de mes parties, mon objectif était de repérer une unité adverse cachée. Eh bien comme l'IA n'en prenait pas compte, elle a envoyé son unité en question à la charge, toute seule en terrain découvert. Bim, 6 points pour le joueur, les plus faciles jamais obtenus !

Alors oui, on peut décréter que l'unité adverse restera planquée coûte que coûte, mais alors cela implique de suivre le même raisonnement pour chaque objectif du joueur. Ce qu'il aurait fallu en fait, c'est des tuiles en fonction des objectifs adverses, histoire que l'IA se comporte de façon vraiment intelligente. Perso, j'aurais eu le courage de le faire à l'époque, mais à présent, l'envie a un peu disparu.

La plupart de ces questions, je les ai posées sur le forum Asycron. Mais pas toutes n'ont trouvé leur réponse. Il faut dire qu'ils sont plus centrés sur le jeu à deux qu'en solo, là-bas.

J'ai donc décidé de remettre Conflict of Heroes sur son étagère. L'envie d'y jouer n'était déjà pas très forte avant, elle l'est encore moins maintenant.

Je conclurai en disant que ce Générateur de Scénarios est une excellente idée. Vraiment, il méritait d'être fait. Mais bon dieu, il n'est clairement pas achevé pour le mode solo ! Ou alors il s'adresse à des joueurs ayant la motivation de tout bricoler par eux-mêmes, de sorte à gommer tous les moments de doute.

Bref, une réédition s'impose, selon moi.

Commentaires

Default