Hamburgum
2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs
12 ans et +
Âge
90 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Un Big Mac sans frite

10,0

Après trop peu de parties, je me lance sur un premier avis sans doute provisoire.
Hamburgum recycle avec brio le système de la roue d'action chère à l'auteur. Bien plus riche que Antike, plus contrôlable qu'Imperial, le jeu devrait plaire aux amateurs de la trouvaille même si Hamburgum n'a pas le côté "fun" des deux précédents dès lors qu'on ne s'y tatane plus. Pur jeu de développement/gestion, il est dépourvu d'aléatoire. Pas de dé ni d'armée donc ; au lieu de se friter, on fait des dons à l'Eglise, ce qui est tout de même plus vertueux que la spéculation féroce d'Impérial. Le thème ne plaira sans doute pas beaucoup aux common gamers, mais il me plaît à moi. Le mécanisme de la roue d'action dynamise beaucoup le jeu car on est tous tendus vers la suite de son action précédente toujours inachevée. Chaque action se réalise dans la suivante et c'est aussi prenant que dans les précédents opus de l'auteur. Certains reprocheront à ce système d'atomiser l'action justement, car on est toujours un peu frustré par rapport à ce qu'on veut faire.
Le matériel est bluffant (les briques sont en brique et les cloches des vrais clochettes), la règle est complexe mais plutôt moins qu'Imperial. Hamburgum est l'un des deux jeux que j'ai préféré à Essen 2007.

Commentaires

Default