Ce jeu est sorti le 26 janv. 2003, et a été ajouté en base le 7 août 2002 par Monsieur Phal

édition 2003
Par Serge Laget
Illustré par Franck Dion
Édité par Jeux Descartes et Eurogames
Distribué par Descartes

Standalone 2 extensions 2 éditions
42,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Un avis bien difficile

Et il faut dire que le paris était ambitieux car oser défier l'ancêtre Civilisation relevait de la gageure. La raison pour laquelle je ne met que 3/5 au lieu d'une note supérieur repose sur le déséquilibre apparent des forces en présence. Nos premières parties ont quasimment toutes conduites à la victoire de l'Egyptien et à l'écrasement du pauvre Grec face aux légions romaines. Après plusieurs tentatives nous finîmes par comprendre que pour que le jeu prenne rééllement de la valeur il fallait :

- Jouer avec le nombre maximum de joueurs, l'Egyptien doit avoir au moins deux menaces sur ses flancs sinon sa victoire devient trop facile.

- Attaquer l'Egyptien, on ne le dira jamais assez mais ce dernier est trop fort.

- Soutenir le Grec, ou du moins combattre le Romain, car à défaut d'une victoire egyptienne on a une victoire romaine.

Alors certains me diront qu'ils ont réussi à gagner avec les Carthaginois ou les Babyloniens (ceux qui me diront qu'ils ont gagné avec les Grecs devront témoigner sous serment), mais je trouve déplaisant que cela relève de l'exploit plutôt que d'une simple possibilité.

Dernier point, le commerce : autant dans Civilisation l'idée des catastrophes naturelles, ou pas, permettait de créer des situations intéressantes. Autant dans Mare Nostrum, le commerce ne sert finalement pas à grand chose. Il aurait peut-être fallu spécialiser plus les régions et demander des pré-requis pour certaines merveilles.

Toutes ces raisons me poussent à diminuer la note de Mare Nostrum, j'avoue néanmoins avoir trouvé les parties intéressantes.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default