Un ancêtre qu'on aurait tort d'oublier

7,8
Dune est un des premiers jeux de simulation auquel j'ai joué, et le premier pour lequel j'ai fait de nombreuses parties, à l'époque où les après-midi pluvieux de l'hiver gersois m'offraient du temps pour cela. Tout cela m'a laissé une somme de très bons souvenirs. Certains trouvent que les règles sont trop complexes, qu'il y a trop d'exceptions en particulier, certes, mais c'est cela qui donne le parfum au jeu: le but est d'élaborer une stratégie en ayant en tête toutes les possibilités qu'ont les adversaires pour la contrer et de prévoir de l'adapter en fonction de leurs réactions, cela crée un jeu extrêmement dynamique où, même en très mauvaise posture, on a toujours une chance de se refaire. Le système de combat est à la fois original et très bien pensé, n'importe qui peut gagner des batailles, tout dépend du prix que vous voulez y mettre... Quelques précautions tout de même. Les alliances, assez vite, on les a limitées à deux joueurs maximum; quel est l'intérêt de gagner à 5 contre 1 ou même à 4 contre 2? Les règles optionnelles. La phase introductive de la moisson de l'épice ne me paraît pas indispensable, elle peut contribuer à déséquilibrer le jeu. Le système des duels n'apporte absolument rien, à mon avis, si ce n'est de risquer de perdre la partie sur une rencontre unique qui prend du temps et n'est pas passionnante. Une fois cela dit, c'est un très bon jeu, pour les amateurs du genre. j'en suis...

Commentaires

Default