Ce jeu est sorti le 12 déc. 2008, et a été ajouté en base le 8 oct. 2008 par Monsieur Phal

édition 2008
Par Harry Wu
Illustré par Michael Menzel
Édité par Queen Games
Distribué par Oya

Standalone 1 extension 3 éditions

Tu l'as fais express!

Je n’ai fais qu une partie de Chicago express a 4 joueurs découvrant le jeu, mais tous des joueurs confirmés.
J’ai été extrêmement déçu par ce jeu, au point que nous étions persuadés qu’un point de règle essentiel nous avait échappé, mais non, nous avons joué correctement.
CE c’est l exemple même du jeu mal foutu, trop compliqué et calculatoire pour un jeu moyen et manquant cruellement de contrôle et de choix pour un jeu complexe. En gros on a une durée d’un jeu familial, un aspect calculatoire digne d’un jeu costaud, et l’ intérêt d’un jeu d’apéro…

L’aspect construction de réseau est limité, car le nombre de Loco est limité, et comme le but est de rejoindre l’ouest, et bien on obtient systématiquement (d’après les photos de parties que j ai vu) un développement parallèle des compagnie qui ressemble plus a une course chacun dans son couloir , avec très peu de branche/détour.
Une seule fois dans la partie nous avons été limités par le coût du terrain vs le trésor de la compagnie.

L’option développement n’est pas si séduisante que ca car très souvent une compagnie est contrôlée par plusieurs actionnaires, donc le + ( souvent assez modeste 2,3 pt sur la valeur de la compagnie) est partagé avec vos concurrents.

Reste l’action majeure du jeu : la mise aux enchère d’une action d’une compagnie. Ces actions sont en nombre très limité (3,4,5,6 pour les 4 compagnie). Comme c’est la possession d’action qui permet de gagner de l’argent lors des décompte et que l’argent c’est aussi vos points de victoire, tout le monde veut des actions, Oui mais avec quel montant enchérir? Quelle est la valeur de cette action? Vaste question a laquelle il est, a mon avis, impossible de répondre à part dans les derniers tours de table. En effet on ne sait pas :

-le nombre de décompte qu il va avoir durant la partie ( 3 ou 4 possibilités de déclencher lune fin de partie). Et donc le nbre de fois ou l’action va générer un revenu

-le nombre d’action de la compagnie qui va etre vendu. L’action vaut la valeur de la compagnie divisé par le nbre d action acheté par les joueurs. Complètement anti realiste : plus des joueurs achètent des actions de la compagnie, plus la valeur unitaire de l’action diminue. ( la valeur peut toutefois augmenter, car la valeur générale de la compagnie augmente avec son développement)

-Quel est le potentiel de développement de la compagnie, peut elle relier une ville avec un fort développement, est ce que d autre joueurs vont aider cette compagnie, ou la circonscrire au profit d’une autre? Impossible d’y répondre car tous les joueurs mangent a plusieurs râteliers.

Finalement, un jeu faussement calculatoire ou l’on est sûr de rien ( sauf en fin de partie), assez répétitif par son coté course et ses positions de départ imposées. Je ne veux pas y re jouer , il y a tellement de jeu de train passionnants sur la marché que je comprend pas le succès de celui-ci.
Personnellement je préfère un aventuriers du rail, qui est ce qu’il est, mais qui ne fait pas miroiter monts et merveilles et tient ses promesses.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default