Ce jeu est sorti le 7 avr. 2014, et a été ajouté en base le 9 mars 2012 par Pyjaman

édition 2012
Par Reiner Knizia
Illustré par Walter Pepperle et Eckhard Freytag
Édité par Ravensburger
Distribué par Atalia

Standalone

Tsuro Hexagonal

Dans une boite inutilement longue vous attend un matériel de qualité, agréablement coloré et rangé dans un thermoformage bien étudié. Tuiles hexagonales épaisses et gemmes en verre sont plaisantes à manipuler.

Les règles sont ingurgitées en quelques secondes, sur le mécanisme de Tsuro mais en pas pareil.
Ce bon Docteur K. reprend en effet à son compte le principe de création de chemins déplaçant automatiquement des entités. Sauf que là, l'idée est justement de faire sortir lesdites entités, et encore, pas n'importe où.

Toute la saveur du jeu réside dans les "portes" partagées entre plusieurs joueurs, source de dilemmes intéressants.
Ai-je intérêt à faire bénéficier tel joueur de mon mouvement ? Ne dois-je pas plutôt attendre que lui sorte la gemme pour nous deux ? (au risque qu'un troisième larron la détourne entre temps)

Comme les gemmes accumulées par chacun sont cachées au fur et à mesure derrière son paravent, on ne peut qu'estimer les scores relatifs de chacun, et on essaye donc tant bien que mal d'équilibrer les faveurs qu'on accorde à ses adversaires contre son gré.

Proposant des rebondissement et souvent une incertitude jusqu'au dernier moment, Indigo est un jeu sympathique mais pas non plus exceptionnellement palpitant.
Son matériel réussi et sa simplicité sont toutefois un plus pour lancer une partie sans trop de mal avec une tablée de novices.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default