Myrmes

de Yoann Levet
Myrmes
8.73 
461 avis

Description du jeu :

Au royaume de Myrmes, les colonies des fourmis luttent depuis des siècles pour dominer leurs voisines.Pour mettre fin à cette guerre, le conseil des reines a décrété qu’une dernière bataille dé... En savoir plus

Prix de vente conseillé : 40,00 €

Très bon jeu, un peu trop subtil pour moi

Myrmes est le représentant typique de ces jeux sans hasard : le résultat final représente fidèlement le travail de vos neurones. Dans ce type de jeux vous avez trois catégories de joueurs :

- les débutants qui découvrent le jeu pendant deux ou trois parties. A Myrmes ils font généralement des scores entre 20 et 60 points, selon leur habitude de ces mécanismes ludiques, les conseils qui leur ont été donnés et la chance du débutant.

- le joueur moyen (j'en suis) qui a compris les pièges à éviter (pas d'objectif la première année !), les actions les plus rentables (naissance de nourrices, amélioration de la fourmillière, placement de phéromones) et sait repérer les objectifs les plus accessibles et rémunérateurs. Il tourne entre 60 et 80 points suivant la facilité des objectifs, la concurrence adverse et la pertinence de ses choix (installation opportune d'un nid de puceron par exemple). Le joueur moyen joue dans son coin, explore son coté de jardin et ne provoque des interactions qu'involontairement. L'optimisation de son propre jeu ne lui laisse pas de libertés pour étudier et contrer le jeu adverse.

- le joueur expert qui tourne au delà des 80 points et qui dispose de stratégies variées qu'il sait adapter au déroulement des parties.

Dans mes jeux préférés je souhaite m'investir suffisamment pour me rapprocher de ce statut de joueur expert. Pour cela il faut multiplier les parties et réfléchir sur le jeu. Pour Myrmes je me satisfait d'être un joueur moyen. Pourtant le jeu est très réussi : un matériel de qualité, des règles claires et rapidement assimilées, des parties rapides pour ce type de jeu (entre 1 et 2 heures)...Les mécanismes ludiques cohérents et bien équilibrés (seuls un ou deux objectifs semblent inaccessibles) permettent une intégration facile de nouveaux joueurs (12 ans minimum pour figurer honorablement).

Alors pourquoi n'ai-je pas envie de m'investir plus ?

Dans Myrmes il y a neuf tours de jeu et au final tous les joueurs (débutant, moyen, expert) réaliseront quasiment les mêmes actions au cours des 9 tours car il n'y a pas cinquante façons de marquer des points (gestion du jardin, réalisation des objectifs). La différence entre les joueurs se fera sur des détails. En premier lieu, le tempo : réaliser la même action un tour trop tôt ou trop tard a des conséquences importantes.

En second lieu, l'adaptation fine aux conditions de jeu (saisons, objectifs) pour orienter légèrement ses choix (utilisation de larves en première action) et faire des impasses.

Enfin, l'occupation du jardin, sans doute la zone où les marges de manoeuvre sont les plus importantes (occupation de la partie centrale, intrusion dans l'environnement adverse) avec de grands réservoirs de points (phéromones de 6 et 8 points...).

Cette recherche du chemin idéal dans ces trois domaines est très exigeante intellectuellement et particulièrement subtile. En cela le jeu est sans doute trop difficile pour moi. Je suis plus à l'aise dans les jeux qui proposent des voies variées vers la réussite, qui autorisent quelques imprécisions.

Tout ceci n'enlève rien aux grandes qualités de Myrmes, j'en ferai toujours une partie avec plaisir, mais il est un peu trop exigeant pour moi.

A vous de voir si vous souhaitez, ou pouvez, réussir à dompter cette mécanique de haute précision.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default